DISSIBLOG

02 mars 2012

Campagne post démocratique

Les pouvoirs politiques nationaux ont perdu  de décennie en décennie, une partie de leurs leviers d’action avec les transferts de compétences à Bruxelles, en particulier en matière de politique monétaire qui était au centre des enjeux électoraux du passé (1981). Les marges de manœuvre des gouvernements et des parlements se sont réduites également en raison de la prolifération des jurisprudences européennes et nationales et de la situation des finances publiques. Dès lors, pourquoi se donner la peine, du... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 21:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 mars 2012

Une liste des abattoirs halal et casher ?

L’OABA menace de publier la liste des abattoirs halal et casher "l’Oaba (l’Œuvre d’assistance aux bêtes d’abattoirs, seule association habilitée à visiter les abattoirs français) somme les pouvoirs publics de dévoiler la liste des établissements d’où sort de la viande certifiée halal ou casher. A défaut, elle menace de le faire elle-même. Faute d’obligation pour les professionnels d’indiquer sur l’étiquette comment l’animal a été tué, seul ce listing permettrait aux clients de s’y retrouver. « Les consommateurs exigent de... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 19:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 mars 2012

Etiquetage halal : un moyen simple

Il suffit aux professionnels de garantir que leurs produits ne sont pas halal : "Ainsi dès demain une viande issue d’un abattoir provincial ne pratiquant pas l’abattage rituel peut clairement se prévaloir de cette indication « garanti non halal », rassurant ainsi le consommateur et engrangeant du même coup des parts de marché additionnelles. Dans le contexte actuel, c’est ce qu’on appelle un avantage concurrentiel !!!" Chiche ????
Posté par dissidence à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 mars 2012

Boomerang médiatique

Le candidat perpétuel "découvre" que les médias sont noyautés par la gauche. À tel point que même un syndicat de journalistes s'inquiète de la perte de crédibilité entraînée par les prises de position publiques d'un directeur de radio publique (le très gauchisant Olivier Poivre d'Arvor, directeur de France culture) en faveur d'un des candidats à la présidentielle. La bête qu'avait  cru bon de caresser dans le sens du poil l'omnicompétent de 2007 lui mord aujourd'hui la main. Voilà ce qu'il en coûte de trahir son camp et ses... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 06:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,