DISSIBLOG

17 avril 2012

L'Islande procède à l'annulation d'une partie des emprunts hypothécaires de ses citoyens

Les Islandais, qui avaient lapidé le parlement en 2009, réclamant que les banquiers et les politiciens résolvent la crise financière, ont été entendus. En février, l'agence de presse Bloomberg a rapporté que selon un rapport de l’Icelandic Financial Services Association, l’équivalent de 13% du PIB en prêts hypothécaires avait été annulé. Plus d’un quart des ménages islandais ont été concernés par cette mesure, et selon Kristjan Kristjansson, un porte-parole de Landsbankinn hf, l’abandon de créances correspondant des banques pourrait dépasser 1,2 milliards d’euros. « Vous pouvez dire que l'Islande détient le record du monde en matière d’annulation de la dette », a déclaré Lars Christensen, l’économiste en chef pour les marchés émergents de la Danske Bank A/S à Copenhague : «L'Islande a rigoureusement suivi l’exemple de ce qu'il faut faire en cas de crise. N'importe quel économiste serait d’accord avec ça. »

>> lire la suite

Posté par dissidence à 18:23 - Europe - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire