DISSIBLOG

11 août 2012

Mouloud Aounit : mort d’un militant qui a préféré combattre la France que l’aimer

Il y a plusieurs mois, j’ai reçu un coup de téléphone de Jean-Michel Riera, cinéaste, qui me sollicitait pour un projet de documentaire. Il me confirma alors ce que j’avais appris d’autres sources, à savoir que Mouloud Aounit était gravement malade, et qu’il n’allait plus vivre très longtemps. Il entendait réaliser, à la demande de quelques amis du président d’honneur du Mrap, dont le sociologue Vincent Geisser, un film retraçant sa vie, et souhaitait recueillir mon témoignage. Il savait pertinemment l’ampleur des divergences que je pouvais avoir avec ce que j’appelle couramment la dégénérescence du mouvement anti-raciste, mais souhaitait que je joue le rôle du « méchant », pour équilibrer le film. J’ai accepté le rendez-vous que me donna le réalisateur, dans un café parisien, et, pendant deux heures, en présence de sa sympathique assistante, j’ai répondu, dans un excellent climat, à ses multiples questions. Jean-Michel Riera était d’autant plus heureux de mon accord qu’il m’informa, en début d’interview, qu’il avait été éconduit de manière peu courtoise par Caroline Fourest, qu’il avait également sollicitée pour témoigner. Certaines interviews – pas la mienne – sont présentes sur le site consacré à ce film.  

http://www.mouloudaounit-lefilm.com/

Mouloud Aounit incarnait tout ce que je déteste et combats politiquement, et je me doute que sa disparition ne fera pas pleurer beaucoup de lecteurs de RL. Pour autant, il n’est jamais aisé de parler devant une caméra de quelqu’un qui va mourir, surtout que Jean-Michel Riera m’avait fait savoir qu’il espérait pouvoir terminer son film avant le décès du personnage principal. Quand on est amoureux de la vie, on ne reste pas indifférent devant la prochaine disparition d’un homme qui, à quelques jours près, a le même âge que vous. Je me suis donc contenté de ne jamais attaquer la personne, que je n’ai jamais rencontré par ailleurs, mais seulement ses orientations politiques, et notamment son action à la direction du Mrap, qu’il a dirigé près de vingt ans, que cela soit comme secrétaire général ou comme président, de 1989 à 2008.

>> lire la suite

 

Posté par philiberte à 10:22 - France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire