DISSIBLOG

21 décembre 2012

Mimolette et la finance

Ça devait être LA loi du quinquennat, la réponse de Hollande à « la finance sans visage qui nous gouverne » (discours du Bourget, janvier 2012)… Avec ou sans visage, la finance continue à bien rigoler, ou comme le dit un banquier à propos de LA loi qu'a présentée Mosco en grandes pompes :  «Une loi bancaire, quelle loi bancaire ?» L'idée : séparer les activités de financement de l'économie (la bonne banque) de celles de spéculation (le monstre sans tête). C'était sans compter avec l'action résolue des lobbys bancaires.... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :