DISSIBLOG

21 mars 2013

Le syndrome de Boulanger

En 1889, le Général Boulanger fit vaciller le gouvernement de Sadi Carnot avant de s’enfuir en Belgique, en cédant à l’épreuve de forces qu’il avait lui-même engagée.

En 2013, La Manif Pour Tous est près de faire vaciller le gouvernement de François Hollande. Or, dans un communiqué daté du 18 mars, elle vient de prendre acte de l’interdiction de manifester sur les Champs-Élysées, signifiée le même jour par le Préfet de police de Paris. C’est pourtant la principale porte-parole de La Manif Pour Tous qui a appelé à manifester sur les Champs-Élysées. Elle a même annoncé que les manifestants ne quitteraient la Place de la Concorde qu’après le retrait du projet Taubira, les invitant à camper sur place pour faire tomber cette loi qui anéantit le mariage et la filiation. En 24 heures, La Manif Pour Tous semble avoir renoncé aux Champs-Élysées et au Camping Pour Tous…

En tentant d’assurer « tous les français mobilisés que la manifestation aura bien lieu comme prévue dimanche 24 mars à Paris dans un cadre strictement légal », selon les termes de son communiqué, La Manif Pour Tous souligne une contradiction. Peut-on être crédible en prétendant s’opposer à une loi inique si l’on cède d’emblée à une injonction préfectorale entachée d’illégalité ? Cette réaction révèle une double faiblesse du mouvement porté par la coordination de La Manif Pour Tous.

>> lire la suite

Posté par dissidence à 14:08 - France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire