DISSIBLOG

24 juin 2013

Rififi à "Résistance républicaine"

Motion d‘orientation adoptée par le Directoire de Résistance républicaine sur proposition de Pascal Olivier co-fondateur de RR


Notre marche du 10 novembre dernier contre le fascisme mahométique a été et reste un événement sans précédent qui marquera probablement l‘histoire. Mais depuis 6 mois RR patine. La manifestation du 5 mai a été annulée et celle du 22 juin interdite. Sans entrer dans les détails on peut affirmer que les véritables raisons de ces ratages viennent, entre autres, des défections de nos différents partenaires que nous avons déçus par notre positionnement eu égard à la lame de fond qui s‘est levée dans le pays contre la loi Taubira.
Nous avons vécu ces derniers mois des événements comme on en avait pas vécu depuis 45 ans et qui vont chambouler durablement le paysage politique français. Une nouvelle génération de cadres politiques, de militants, de médias, va sourdre et va marquer les cinquante prochaines années. Le peuple est de retour et il dit :«c'est assez, BASTA !».
Que la contestation se soit cristallisée sur le mariage et la défense de la famille présente pour nous une difficulté. Il faudra la surmonter. Il faudra être présent auprès des acteurs de ce mouvement pour y laisser notre empreinte. Il faudra utiliser à bon escient et faire attention à ne pas gaspiller le capital de sympathie que RR et RL détiennent auprès de cette néo-contestation . Il faudra œuvrer à ce que les cathos-tradi, une composante non négligeable de ce mouvement, ne versent pas à nouveau dans leur naturelle bienveillance vis à vis de l'islam. Il faudra encore et toujours affirmer avec force nos convictions républicaines qui ne sont pas partagées par tout le monde dans ce mouvement. Bref, nous avons du pain sur la planche ! Dans cet esprit et suite à la catastrophe de l‘UOIF placée au centre de la contestation par le cri du coeur de la Barjot «Vous êtes notre espérance», j‘avais à plusieurs reprises proposé au Directoire l‘organisation d‘une contre-manifestation un jour de grande mobilisation de la «manif pour tous» sur le thème pas de compromission avec le fascisme islamique. Le succès médiatique aurait été au rendez-vous et probablement que nous aurions été très nombreux. Christine a à chaque fois opposé une fin de non recevoir parce qu‘elle n‘aurait pas supporté que des dissidents de la «manif pour tous» puissent se
joindre à nous. Le communiqué du Directoire de RR concernant sa position ou plutôt son absence de position sur la loi Taubira a été un texte de complaisance pour éviter une crise dans RR, Christine ayant mis sa démission dans la balance. Il n‘est pas vrai comme indiqué dans ce communiqué que RR est partagée sur la question. Christine est seule à défendre sa position au sein du Directoire et les partisans de la loi Taubira sont extrêmement
minoritaires parmi les adhérents. La spécificité de RR est la défense de l'héritage républicain français (article 2 des statuts).
Si nous considérons que l'islam est la principale menace contre cet héritage, il n'est hélas pas la seule. Nous sommes opposés au Pacs pour les couples mixtes et au mariage pour les couples de même sexe parce que nous considérons qu'il s'agit d'une attaque contre l'institution républicaine du mariage. A cette institution républicaine qui a en quelque sorte sécularisé la notion chrétienne de sacrement on voudrait substituer le contrat, notion qui nous rapproche singulièrement de la conception islamique du mariage. Je m'en suis expliqué dans un article publié dans RL.
http://ripostelaique.com/a-bas-le-mariage-vive-le-contrat-et-sus-a-la-filiation.html
La spécificité de RR n'exclut donc absolument pas cette question et je réponds à ceux qui imputent le blocage de Christine à un reliquat de pudeur de gauche, que la gauche républicaine de laquelle nous venons elle et moi est non seulement opposée à cette loi mais a en aversion toutes les questions sociétales introduites par la deuxième gauche (que l‘on peut qualifier de fausse gauche) comme dérivatif à la question sociale.
Les républicains que nous sommes à RR sont par définition opposés à toutes les questions sociétales sans exception, qu‘il s‘agisse du droit de vote des étrangers, de la discrimination positive, de la Charte des langues régionales et minoritaires, du mariage homo et tutti quanti. La diversité contre l‘égalité est le mot d‘ordre caché de cette prétendue gauche pour torpiller l‘un des fondements de notre République une et indivisible. En octroyant des droits à tout-va on remplace le citoyen, parcelle du souverain, par des sujets de communautés. Par ailleurs le Directoire reconnaît l‘immense travail accompli par Christine, il lui en sait gré. Il émet le vœu qu‘elle soit à nouveaux présidente et qu‘elle saura à l‘avenir, au delà de ses propres réticences, œuvrer aux intérêts supérieurs de notre cause, de notre nation, de notre civilisation.
Salut et fraternité.
Membres du Directoire ayant voté pour cette motion par ordre alphabétique :
Henry Afonso, Franck Bernard, Gérard Brazon, Pascal Olivier.
Membres du Directoire ayant voté contre :
Joseph Scipilliti, Christine Tasin.


ND: La crise couvait à RR depuis les prises de position partisanes de sa présidente sur le mariage gay, position que ne partageaient pas une immense majorité des adhérents de RR. Connaissant le caractère intransigeant -pour ne pas dire plus- de Christine Tasin, sont maintien à la tête de l'association s'il se confirme signera probablement la fin de cette dernière.

Posté par dissidence à 06:56 - France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire