DISSIBLOG

31 janvier 2014

L"immigration, plus une "chance pour la France" ?

Depuis des années, il existe de la part de certains parents migrants une méfiance envers l’école. Pour eux, cette institution n’est pas faite pour eux ni pour leurs enfants. Beaucoup ont un parcours scolaire fait d’échecs et d’incompréhension: mauvaises notes, incompréhension de ce qu’on attend d’eux. Stéréotypes sur leurs enfants forcément différents, orientation précoce vers des filières sans avenir… Les malentendus peuvent être multiples. C’est une défiance qui s’est jouée dans le temps : ces histoires scolaires à répétition qui s’échangent entre familles ont largement affaibli l’image de l’école dans les familles migrantes.


ND; Nacira Guénif-Souilamas est une sociologue et anthropologue française, elle est également maître de conférences HDR à l'Université Paris-XIII. Ses thèmes de recherche portent sur les questions croisées de genre et d’ethnicité, le rapport entre immigration et intégration dans le contexte des sociétés post-modernes et postcoloniales, les formes familiales et générationnelles contemporaines, la destruction des stéréotypes raciaux, culturels et sociaux, l’imposition des normes et les assignations identitaires, les discriminations et le racisme. Ses travaux récents portent sur les échelles urbaines de la vie des familles en milieu populaire. Elle est auteure de nombreux articles scientifiques traitant de ces thèmes

Posté par dissidence à 06:50 - France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire