DISSIBLOG

07 février 2014

UMPS, ou l'enfumage permanent

Communiqué de presse de l'UMP (non non de riez pas ...)

Le gouvernement veut-il faire disparaître les preuves de son implication dans la promotion du « genre » à l'école ?


 

Le gouvernement, pris la main dans le sac sur la théorie du genre, essaye désespérément de faire disparaître les pièces à conviction qui l'accusent.

Ainsi le site ligne Azur agréé par l'Education nationale et dont Vincent Peillon appelait les recteurs, dans sa lettre du 4 janvier 2013, à « relayer avec la plus grande énergie la campagne » est très bizarrement devenu indisponible depuis le lundi 3 février 2014, et il n'est plus joignable par téléphone. Il faut dire qu'on y lisait des assertions telle que « l'identité de genre » est le « sentiment d'être un homme ou une femme. Très souvent, le sexe biologique coïncide avec ce ressenti. Par exemple, une femme au corps féminin se sentira femme. Pour d'autres, sexe génital et identité de genre ne correspondront pas. » On y trouvait aussi des tableaux tels que celui en pièce jointe.

... L'UMP "oublie" de préciser que ces documents ont été mis en ligne en ... 2009, sous Sarkozy et par Xavier Darcos, ministre ... UMP !

Posté par dissidence à 13:22 - France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire