DISSIBLOG

28 février 2014

La Sainte Inquisition en difficulté ?

On annonçait du scandale, de la tension, des incidents de prétoire, des pugilats dans la salle et un témoin-vedette, Alain Finkielkraut. Nous eûmes de la sérénité, de longs débats dans un silence de cathédrale, un public attentif (jusqu'à 21 heures passées) et pas le moindre Finkielkraut à l'horizon. Le procès de l'écrivain Renaud Camus, poursuivi hier pour incitation à la haine raciale devant la XVIIème chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Paris, aura été surprenant de bout en bout. Sans doute la personnalité... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 13:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 février 2014

L'UMP avec les khmers roses !

Posté par dissidence à 11:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 février 2014

UBUcratie

Le dépôt des candidatures pour les municipales des 23 et 30 mars prend du retard. Des préfets s'alarment, mercredi 26 février, du peu de listes déposées, à une semaine de la clôture des candidatures, qui aura lieu le 6 mars à 18 heures. Selon RTL, l'Etat s'inquiète surtout des risques d'embouteillage dans les préfectures, la semaine prochaine, si tous les candidats s'y présentent au dernier moment. Pour tenter de réguler l'arrivée des candidatures, le ministère de l'intérieur aurait diffusé une note à ses préfets pour les inviter à... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 février 2014

Cohn-Bendit pulvérisé par Bruno Gollnisch

Posté par dissidence à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 février 2014

Inversion du chômage, saison deux.

Ils l'ont ratée en 2013, ils la retentent en 2014. Après la publication mercredi d'une nouvelle hausse du chômage en janvier, le gouvernement a désormais renvoyé à la fin de l'année l'objectif de François Hollande de réussir à «inverser la courbe». «Toute la politique gouvernementale est axée sur un objectif simple et compréhensible pour tous, à la fin de l'année il faudra qu'il y ait moins de chômeurs», a assuré mercredi le ministre du Travail, Michel Sapin. Mais il y a tout de même cette année une différence de taille avec 2013... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 février 2014

Copélo-gate ?

Le Point révèle comment Jean-François Copé a sponsorisé avec l’argent de son parti la société de communication fondée par deux de ses proches. Les militants UMP qui ont cotisé pour le Sarkothon ne diront pas merci à Bygmalion. Au moment où Copé leur demandait de renflouer les caisses du parti de 11 millions d’euros, l’agence de communication appartenant à deux de ses anciens collaborateurs venait d’empocher de l’UMP huit millions d’euros pour avoir organisé les meetings de la campagne 2012. Selon des documents dont Le Point a eu... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 06:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 février 2014

Y-a-t-il des néo-nazis "utiles" ?

Posté par dissidence à 06:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 février 2014

Opposer l'Europe à la Russie est un non sens historique

Opposer l'Europe à la Russie, que des raclures d'encrier incultes le fassent, passe encore, mais des lettrés, des philosophes, c'est dramatique. Certes, la Russie n'appartient pas à l'Union européenne qui siège à Bruxelles, mais elle appartient à l'Europe de Dante et de Tolstoï, de Voltaire et de Dostoïevski, de Thomas Mann et de Berdiaev, de Ronsard et d'Akhmatova, c'est-à-dire à la seule Europe qui importe à "nous autres, bons Européens" (Nietzsche), l'unique Europe dont nous nous sentions les héritiers et qui ait sa place dans nos... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 06:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 février 2014

Quand Sarkozy voulair faire entrer Manuel Valls au gouvernement

En 2009, lors d'un débat à l'université Dauphine à Paris, le député et maire d'Evry revenait sur sa non-entrée au gouvernement lors de l'élection de Nicolas Sarkozy. Manuel Valls y raconte les raisons de son refus initial. «Je lui ai dit d'entrée que je ne pouvais pas entrer au gouvernement (…) Nicolas Sarkozy m'a dit: "Tu sais Manuel, on est en 1958, je suis le Général de Gaulle, nous sommes en train de vivre une période révolutionnaire, c'est le moment de mettre tous les talents au gouvernement". Je lui ai répondu que 2007, ce... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 février 2014

Valls de plus en plus incontrôlable

Posté par dissidence à 18:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :