DISSIBLOG

26 mars 2014

Hollande demande au gouvernement d’écouter les Français (sans rire)

« Même si le scrutin n’est pas achevé, le président de la République a souligné que sans attendre dimanche, il convenait d’entendre les Français quand ils s’expriment et même d’ailleurs, quand ils s’abstiennent de le faire », a indiqué Najat Vallaud-Belkacem devant la presse, lors de son compte-rendu hebdomadaire du Conseil des ministres. Preuve éclatante que nos gouvernants représentants empapaouteurs n'entendent qu'un seul discours: celui-ci
Posté par dissidence à 16:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 mars 2014

« Valeurs républicaines »

Ça y est, on sait désormais ce que sont ces omniprésentes « valeurs républicaines » que la quasi-totalité de la classe politique ne cesse de jeter à la face du Front national… On en arrivait à se demander si elles existaient vraiment… Tout d’abord, grâce à Olivier Py, directeur du festival d’Avignon, indigné par le succès du candidat frontiste Philippe Lottiaux (il a devancé d’une courte tête la candidate socialiste dimanche soir, lors du premier tour des élections municipales) : « 30 % au FN, je ne... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 13:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 mars 2014

La gauche trahie par ceux qu'elle a fait venir ...

Panique  pour le Parti communiste à Bobigny après les résultats du premier tour. La maire sortante (PC) Catherine Peyge  est arrivée en seconde position avec 40% des voix,  derrière la liste du candidat UDI Stéphane de Paoli qui  obtient 44 % des voix. Ce qui explique certainement  la nervosité des  militants du Parti communiste à Bobigny  à l'idée de perdre cette ville qui fut longtemps un bastion de ce parti. Dans la vidéo ci-dessous, on peut voir un militant PC s'indigner   de voir ... une... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 mars 2014

Rue d’Isly : un crime d’État

En 1962, les accords d’Évian viennent d’être signés. Le gouvernement français s’est déculotté mais de Gaulle n’est pas pleinement satisfait. Christian Fouchet, alors ministre de l’Intérieur lors des événements de 1968, avouera avoir été l’organisateur du massacre de la rue d’Isly, le 26 mars 1962, pendant son mandat de haut-commissaire en Algérie. Limogé le 31 mai 1968 par le chef de l’État (de Gaulle), il avouera le 28 octobre 1969 : « J’en ai voulu au Général de m’avoir limogé au lendemain de mai 1968. C’était une... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 11:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,