DISSIBLOG

20 avril 2014

"Ronron" médiatique

Les chiffres de Zemmour corroborent les 83 % de votes à gauche (comprendre gôche sociétale) avoués lors de la dernière présidentielle par la profession des journaleux. Il a fallu 40 ans d'entrisme systématique aux rejetons de 68 pour arriver à ce résultat: on imagine le temps qu'il faudra pour obtenir ne serait-ce qu'un rééquilibrage, sauf purge salutaire.
Posté par dissidence à 12:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 avril 2014

Croyez ce que vous voyez

Contrairement à une idée reçue, la proportion d’immigrés au sein de la population française n’a cessé d’augmenter au cours du XXe siècle. Selon les données de l’Insee, les immigrés — définis comme les personnes nées à l’étranger, de nationalité étrangère ou devenues françaises — étaient un peu plus de 1 million dans la France de 1910, ce qui représentait 2,5 % de la population. Leur nombre a passé la barre des 2 millions dans les années 1920, puis celle des 4 millions en 1980, pour atteindre officiellement, en 2010, 6,7 millions (10 %... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 09:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 avril 2014

Méfiez vous des sondages

Moins 350 millionMoyennes pour vos retraites et prestations en 2014. Dans le même temps, plus 156 millions d'euros pour l'AME (aide médicale d'état permettant la gratuité des soins aux étrangers en situation irrégulière). Ah bon "on" vous l'avait pas dit ? >> renseignez vous (avant de vous faire sonder profond !) ...
Posté par dissidence à 09:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 avril 2014

Pourquoi (et comment) la "gôche" est devenue le parti de l'étranger

Dans les années 70 une formule devenue cliché méprisant s’est répandue chez les intellectuels de gauche: «le peuple manque». Il n’est jamais au rendez-vous que la théorie a fixé pour lui. En mai 68, puis dans les années 70, les prolétaires, ces ingrats, ont manqué. On – c’est-à-dire les battus de mai – a commencé dès lors à le haïr, le peuple! On a commencé dès lors à le désaimer, le prolétaire. De héros, d’idole, de substitut du Christ pour assurer le salut de l’homme dans l’histoire, il devint le Beauf, il devint Dupont-Lajoie, il... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 07:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,