DISSIBLOG

27 avril 2014

De Jospin à Hollande, comment toute une gôche bobo trouduculocentrée se retrouve à poil, en attendant le goudron et les plumes

François Hollande pris à partie et interpellé à Carmaux c'est un peu comme si Nicolas Sarkozy avait été sifflé à Auteuil ou comme si José Bové avait reçu des tomates (celles de Guy Mollet !) sur le plateau du Larzac. Cela est - presque - inimaginable et plonge les experts en sciences politiques dans un abîme de perplexité. Comment un leader politique peut-il être à ce point rejeté par le saint des saints de son électorat ? Depuis le début de la semaine, les téléspectateurs de La Chaîne parlementaire disposent d'une partie de la... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 13:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,