DISSIBLOG

22 février 2015

Profanation par des "antifas": la faute aux "fascistes" !

Sidérante inversion des valeurs. Selon les premiers éléments de l'enquête, la profanation du cimetière de Sarre Union est le fait d'une bande d'ahuris dont un au moins se définit comme "antifa" (et à ce titre adversaire déclaré du FN). Pour les sociétalistes manifestement aux abois, c"est la faute ... au FN !

Bruno Leroux, Député de la Seine Saint-Denis. Président du groupe socialiste, républicain et citoyen

Quand on voit des cimetières comme ce qu’il s’est passé à Sarre-Union, totalement dégradé par des jeunes qui ne sont pas des professionnels de l’antisémitisme mais qui sont dans un milieu où il y a plus de 40% d’électeurs Front national aujourd’hui. Il est responsable.

Bruno Le Roux fait « le lien entre le développement des idées » et dénonce le radicalisme de la base frontiste. « Quand nous sommes dans un pays où il y aujourd’hui des intentions de vote à 30%, des villages qui votent à 40, 45% pour le Front national, j’imagine qu’il y a des idées véhiculées qui ne sont pas les plus républicaines », ajoute-t-il.

Même argumentaire chez Le 1er sectaire du PS, Cambadelis: « Je pense qu'à partir du moment où un mouvement d'extrême droite fait 45% et professe la haine de l'autre ce n'est pas anodin »

Même argumentaire tordu chez Cohn Bendit, qui accuse pele mele le FN ... et l'UMP !

Bref, l'antisémitisme de gauche (ben oui il existe ...), c'est la faute aux électeurs de droite.

CQFD.


"Il y a un nouveau racisme aujourd'hui, bien plus dangereux"

Encore un beau succès des lois dites antiracistes ...

Posté par dissidence à 23:22 - France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire