DISSIBLOG

06 avril 2015

Merluche choisit SES chrétiens ...

Il réagit sur sa Page Facebook à l'affaire de l'affiche interdite par la RATP sous prétexte  d'atteinte à la laïcite:


Mélenchon« L’affiche des Chrétiens d’Orient ne pose aucun problème de laïcité. D’accord, je réagis tard. Mais je m’en voudrais de ne pas le faire maintenant que j’ai été saisi du problème par un ami très cher, chrétien, engagé au Parti de Gauche.

D’accord, je réagis tard. Mais je m’en voudrais de ne pas le faire maintenant que j’ai été saisi du problème par un ami très cher, chrétien, engagé au Parti de Gauche. Il m’a demandé ce que je pensais de la décision de la RATP quand elle interdit une publicité invitant à un concert de solidarité avec les chrétiens d’orient. La raison d’agir de la RATP serait la défense de la laïcité. Pour moi, cet affichage n’est en rien une atteinte à la laïcité. Celle-ci exige la séparation des églises et de l’état et postule que l’état ne reconnait ni ne salarie aucun culte. Rien de tout cela n’est concerné par cet affichage dans le métro. Le message de cette publicité ne comporte aucun appel communautaire ni aucune incitation à l’encontre d’un quelconque autre groupe de personnes ou d’une autre religion. Enfin les chrétiens d’Orient sont bel et bien persécutés du seul fait de leur appartenance religieuse et compte non tenu des engagements politiques que chacun d’entre eux peut avoir dans son pays respectif qui sont variés et très directement reliés à l’histoire de la nation à laquelle ils appartiennent. Dans ces conditions les partisans de la laïcité sont plutôt appelés au devoir de solidarité avec les membres d’une minorité religieuse persécutée. La lutte pour la liberté de conscience n’a pas de frontières. Quant au reste la RATP accepte des affichages grossièrement sexistes, des affichages de violences et d’une façon générale d’innombrables provocations visuelle qui sont le principe même de la publicité sans en avoir jamais été émue. Au contraire elle fait des procès aux adversaires de la publicité qui sont souvent sévèrement condamnés. Dans ces conditions l’interdiction faites aux amis des chrétiens d’orient persécutés se présente plutôt comme une discrimination qui est elle-même peut être assimilé a une atteinte a la laïcité dans la mesure où elle est le fait d’une service public.
A mes camarades chrétiens et juifs croyant dont c’est la Pâques : bonne fêtes de Pâques ! Souvenez-vous que la sortie de l’esclavage n’est pas finie tant que dure l’exploitation et la misère. Et que la résurrection n’a pas commencé tant que le productivisme reste libre de détruire le seul écosystème compatible avec la vie humaine. Au contraire la mort avance en même temps que la date de l’entrée en dette écologique chaque année. »


 

Fortes paroles qu'il convient de saluer, une fois n'est pas coutume. Et propos qui pouraient parfaitement recevoir l'adhésion de formations ... de droite « extrême » (FN, LMPT entre autres ...)

Posté par dissidence à 08:11 - France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire