DISSIBLOG

29 juin 2015

Le referendum qui affole la post démocratie

Les oligarques et autres médiocrates qui gouvernent le monstre européiste ne s'en toujours pas remis: un pays membre de la zone euro a osé consulter le peuple par referendaire sur sa poursuite ou non à son appartenance au leviathan. La presse se déchire sur ce qui va advenir du bousin. Et sans surprise c'est haro sur l'Europe des nations !

Ce n'est pas l'Europe de l'austérité qu'il faut renverser, mais bien l'Europe des Nations pour faire une autre Europe, la vraie. Une Europe où les dirigeants nationaux se cachent derrière la Commission appliquant les décisions qu'ils ont prises. Une Europe qui ne soit plus un simple espace de relations internationales un peu plus intégré que les autres. Une Europe où ce n'est pas le Conseil européen qui décide mais un gouvernement responsable devant un parlement élu par les citoyens. Une Europe où nous ne sommes plus des nationalités différentes mais des citoyens voguant sur le même bateau.

Bref la nation, voilà ou plutôt revoilà la bête immonde, l'hydre à abattre par tous les moyens, quitte à passer en force sur la volonté des peuples à disposer d'eux mêmes, pourtant inscrite dans la charte des nations unies. Les printemps arabes, oui ! (avec le remarquable résultat que l'on sait, et qui plus est avec ingérence étrangère notoire) les printemps européens, sans l'assentiment de la planète libéro-libertaire sûrement pas !

Et bien apparemment les élites cosmopolites apatrides devront faire avec ...

Posté par dissidence à 13:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire