DISSIBLOG

29 juin 2015

La démocratie selon Sarkozy

Résultat de recherche d'images pour "sarkozy"Lors d'un déplacement à Madrid, l'ex-chef de l'Etat a appelé à ne pas céder au gouvernement grec après la rupture des négociations entre Athènes et ses créanciers. Il a dénoncé "l'irresponsabilité" du Premier ministre, Alexis Tsipras.
"Quel cynisme, quelle démagogie, quelle irresponsabilité", a asséné Nicolas Sarkozy lors d'un déplacement à Madrid. Après l'annonce d'un référendum en Grèce et la rupture des négociations entre Athènes et ses créanciers, l'ancien président français s'en est pris au gouvernement grec. Il a appelé lundi à ne pas céder face au gouvernement grec. Des propos qui se démarquent nettement de ceux de François Hollande, pour qui le référendum est "le choix souverain des Grecs". 

"Que l'Europe, l'euro donne le sentiment de céder et c'est la crédibilité de tout le système européen qui sera emportée", soutient l'ex-président de la République. Nicolas Sarkozy est en visite à Madrid à l'invitation de l'ancien chef du gouvernement conservateur José Maria Aznar, président de la Fondation Faes. "Par l'irresponsabilité de son Premier ministre, la Grèce s'est suspendue elle-même de la zone euro", renchérit Nicolas Sarkozy. Pour le patron du nouveau parti Les Républicains, "la question n'est plus de savoir comment sauver la Grèce mais comment sauver la zone euro".  



Posté par dissidence à 18:41 - France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire