DISSIBLOG

24 août 2015

Arnaque aux bulletins de naissance

L’arnaque aux bulletins de naissance s’amplifie

Ce nouveau type d’escroquerie aux actes de naissance est en train de prendre de l’ampleur dans le département [note Alex : Yvelinnes]. Depuis quelques semaines, les cas se multiplient.
18/08/2015 à 09:56 par François Desserre.

Les premiers cas ont été recensés voici une petite année. Mais ces dernières semaines, le phénomène s’est accentué, sans pour autant que des statistiques soient établies. Des réseaux de passeurs ont recours à une arnaque dite à “l’extrait d’acte de naissance”.
Le principe est simple. Au Mali ou dans les pays proches, des familles payent un passeur pour envoyer un de leurs enfants en France. Sur le chemin, les exilés reçoivent un extrait d’acte de naissance de leur pays d’origine. Le document est authentique.

Arrivés dans l’Hexagone, les passeurs conduisent les sans-papiers vers des centres sociaux. Trappes et Les Mureaux font partie de leurs destinations favorites. «Des camionnettes blanches viennent les déposer. Là, les jeunes hommes affirment être mineurs. Cela leur permet de bénéficier de l’aide sociale à l’enfance du conseil départemental», confie une source.
En d’autres termes, l’État prend en charge ceux qui donne un faux âge, sur la simple présentation de l’extrait d’acte de naissance. Car dans tous les cas, aucun ne possède de papiers d’identité. Ils sont alors placés dans des foyers ou des hôtels. La note est alors réglée par le Département.

Ce jeudi 13 août, deux Maliens comparaissaient justement devant les juges du tribunal de grande instance de Versailles. L’un avait été hébergé pendant plus d’un mois pour un montant de 1 400 euros. L’autre avait effectué un plus long séjour. La facture dépassait les 10 000 euros. Brehima affirmait avoir 15 ans. Boubou n’en démordait pas : il n’avait que 16 ans. «La preuve c’est notre extrait d’acte de naissance. Et on ne peut pas donner de carte d’identité. Car dans notre pays, nous n’en avons pas avant la majorité», se sont-ils contentés de dire.
La justice s’est, elle, appuyée sur différents rapports médicaux. Les analyses osseuses, dentaires ont prouvé que le duo avait au moins 19 ans. (....)
http://www.lesnouvelles.fr/2015/08/19/l%E2%80%99arnaque-aux-bulletins-de-naissance-s%E2%80%99amplifie/

Posté par dissidence à 07:44 - France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire