DISSIBLOG

02 décembre 2015

Le Medef part à son tour en campagne contre le FN !

 Le président du Medef, Pierre Gattaz, met en garde contre le programme économique du Front National, qui est «l'inverse de ce qu'il faut faire» selon lui, à cinq jours du premier tour des élections régionales, dans un entretien au Parisien-Aujourd’hui en France.

«Je ne m'exprime pas sur la politique mais sur le programme économique du Front national, précise d'entrée le patron du Medef. Et là, je dis attention, car il me rappelle étrangement le programme commun de la gauche de 1981».

Et de détailler : «retour de la retraite à 60 ans, augmentation de tous les salaires avec notamment une hausse du smic de 200 euros, retour au franc, augmentation des taxes d'importation...» avant de prévenir : «C'est exactement l'inverse de ce qu'il faut faire pour relancer la croissance économique du pays. L'économie a besoin de pragmatisme, de lucidité». «Ce n'est pas un programme économique responsable», poursuit le numéro un du Medef. «Il n'est tourné ni vers l'avenir, ni vers la compétitivité».

Un programme du FN qui «ressemble à celui de l'extrême gauche» et «je ne suis pas d'accord», assène encore Pierre Gattaz pour qui «extrême droite, extrême gauche, c'est la même chose: Mélenchon-Le Pen, même combat. En 1981, ça nous a mis dans le mur pendant deux ans. Ne recommençons pas».

Concernant le niveau du chômage en France, qui a connu en octobre sa plus forte hausse depuis 2013, avec 42.000 demandeurs d'emploi supplémentaires sans aucune activité , le patron du Medef lance : "il faut une multimédication."

Comprendre de multi exemptions de taxes


 

Curieux.
Curieuse surtout cette soudaine préoccupation du sort des entreprises françaises. Le sort des entreprises françaises (notamment celles des PMI-PME) le Medef s'en est fort peu soucié en promouvant la très gauchiste "diversité" (*)  laquelle s'est pourtant traduite par une foultitude de réglementations tatillonnes qui ont mis sur la paille bon nombre de petites et moyennes entreprises
•    obligation d'embaucher des handicapés (quotas)
•    obligation d'accessibilité de toutes les entreprises
•    obligation d'embaucher des diversitaires et autres "issus de"
•    obligation d'embaucher des séniors
•    lutte contre la discrimination des LBGT ... etc etc
Avec à la clef autant de procédures et réglementations "sociétales" kafkaïennes
•    aux antipodes de la liberté d'entreprendre, donc de choisir ses collaborateurs
•    qui ont alourdi jusqu'à l'invraisemblable un droit du travail déjà passablement indigeste
Mais la diversité n'a pas de prix quand elle peut déraciner un peuple et le transformer en un troupeau de consommateurs dociles, traçables et formatables à souhait.
Justement ce contre quoi prétend vouloir lutter le FN.
Tout devient clair d'un coup.

(*) tout est ici: http://publications.medef.com/MEDEF-rh/FicheDiversite-Promotion-diversite-entreprendre-autrement-2011.pdf

Posté par dissidence à 12:56 - France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

Poster un commentaire