DISSIBLOG

31 mars 2016

On peut être féministe et vénale

On apprend aujourd'hui qu'Olivier Fric, mari d'Anne Lauvergeon, ex-patronne d'Areva (féministe hétéro-leucophobe notoire)  est mis en examen pour délit d'initié. Que reproche-t-on à ce "conseiller financier dans le domaine de l'énergie" avantageusement marié ? D'avoir acheté en mai et début juin 2007 (via une société écran suisse) des actions d'une boite (Uramin) sur laquelle, heureux hasard, Areva a fait une OPA le 15 juin 2007, permettant à M. Fric de réaliser un bénéf de 300.000€.
Uramin a été acheté par Areva (en 2007) 5x le prix que la société demandait… en 2006. L'acquisition a été un fiasco et explique en partie la faillite actuelle d'Areva… qui, rassurez-vous, va être renfloué par EDF (de 5Mds€), c'est à dire par vous et nous.
 
>> En lire plus ici

Posté par dissidence à 13:54 - France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

Poster un commentaire