DISSIBLOG

04 juin 2016

La route des migrants est aussi celle du terrorisme

Le 1er février, un Syrien de 28 ans, originaire de Raqqa, a affirmé être à la tête d’une cellule dormante de l’Etat islamique, qui prépare un attentat suicide en Allemagne. Une vingtaine d’hommes dispersés entre Düsseldorf et un camp de réfugiés dans une ville des Pays-Bas, frontalière de l’Allemagne. Son arrestation est à l’origine de l’interpellation en Allemagne de trois individus suspectés de préparer un attentat suicide à Düsseldorf. 

La route des migrants...

Les trois hommes sont tous de nationalité syrienne. Selon le parquet allemand, ils ont pris leurs ordres auprès de l’Etat islamique en Syrie. Les deux hommes ont ensuite rallié la Turquie, en 2014, puis l’Allemagne par la route des Balkans, en 2015.

Et ce n'est qu'un début ... selon le général de l’armée irakienne Yahya Rassoul, des terroristes du groupe Etat islamique, qui occupent la ville de Falloujah, que les forces irakiennes sont en train, de reprendre, tentent de quitter la ville en se faisant passer pour des réfugiés.

Posté par dissidence à 12:09 - Europe - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire