DISSIBLOG

18 novembre 2016

Le "PAF" se prend une baffe

Henri Charpentier a rejoint jeune France Inter comme reporter puis spécialiste du sport automobile et du rugby. Chef des services de reportage puis rédacteur en chef de la fin de semaine jusqu’en 2011, il est unanimement respecté comme un grand journaliste dans la profession. Ne supportant plus la morgue et le parti pris de Radio France en général et de France Inter en particulier, il a envoyé une lettre ouverte à Patrick Cohen que l'Ojim reproduit avec son autorisation. Cher confrère, Je soutiens totalement le journal “Causeur”... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 13:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 novembre 2016

Horreur ! Les médias « d'extrême droite » débarquent en France

Heureusement (à 0:30) il y a la gayssotine ! "On ne peut pas tout faire au nom de la liberté d'expression en France, il y a notamment ce qu'on appelle l'incitation à la haine et ce genre de médias a déjà été condamné pour ça, on peut esperer qu'il y ait un certain contrôle"Ah cette bonne vieille loi Pleven/Gayssot!
Posté par dissidence à 08:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 novembre 2016

Italie : une petite ville à l'heure du grand remplacement

Le quotidien britannique, le Daily Telegraph, prend l’exemple d’une petite ville de l’Italie du Sud, Acquaformosa en Calabre, qui se vidait lentement et qui aujourd’hui « revit » -grâce à l’arrivée des immigrés : on a bien à faire à une immigration de peuplement, l’Italie en apporte la preuve. La petite ville de montagne ne compte guère plus de 1000 habitants. Les jeunes sont partis ailleurs, pour trouver du travail. « Les vieux meurent un par un »… Dans cette Italie qui n’a pas de politique... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 08:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 novembre 2016

La fausse droite

Nicolas Sarkozy . Pour l’ex-chef de l’Etat et ses partisans, aucun doute : se rapprocher le plus possible du discours du FN est le seul moyen de retenir les électeurs LR tentés par le parti lepéniste ou de récupérer ceux qui ont déjà franchi le Rubicon. Quitte à employer les mots, les thèmes et les accents de l’adversaire. Celui qui se pose en «porte-parole de la majorité silencieuse» assume une ligne très droitière, avec l’objectif de répondre aux préoccupations du « peuple » sur l’islam, l’immigration ou le terrorisme.... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 08:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,