DISSIBLOG

10 décembre 2016

Marine Le Pen critiquée: parfait !

Marine Le Pen s'est attiré jeudi une volée de critiques en prônant de barrer l'accès à l'école aux enfants étrangers en situation irrégulière et de faire payer la scolarité pour ceux dont les parents en situation régulière ne travaillent pas.


 

La présidente du FN, Marine Le Pen, le 16 novembre 2016 à ParisLa ministre de l'Éducation a "condamné avec la plus grande force" la position du FN. Refuser de scolariser les enfants étrangers en situation irrégulière va contre "toutes les conventions internationales dont la France est signataire", dont la Déclaration universelle des droits de l'Homme, la Convention internationale relative aux droits de l'Enfant, etc., a dénoncé Najat Vallaud-Belkacem.

Qu'importe pour Mme Le Pen, qui précise régulièrement vouloir renégocier, si elle est élue présidente, nombre de traités et autres conventions internationales, dont la Convention européenne des droits de l'Homme ou celles "en matière de santé".

La position de Mme Le Pen a été qualifiée d'"inhumaine" par la ministre de l'Enfance Laurence Rossignol, d'"énorme provocation" par Corinne Narassiguin, l'une des porte-parole du PS, de "barbare" par le candidat de "La France insoumise" à la présidentielle Jean-Luc Mélenchon, de "profondément choquante" par Valérie Debord, porte-parole des Républicains, de "honteuse" par l'ancienne patronne du Medef Laurence Parisot.


ND: Mesure unanimement condamnée par les médias, les ministres diversitaires infiltrés, le PS, les "républicains", la gôche, la drouâte, l'extrême gôche et cerise sur le gâteau, la LICRA ? Donc, c'est une excellente mesure pour le peuple de France ! 

Et oui il va falloir regénocier les traités ou passer outre: et alors ? ça leur troue le cul ? Raison de plus pour le faire: c'est le prix de la souveraineté et donc de la liberté retrouvée !

 

 

Posté par dissidence à 17:49 - France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

Poster un commentaire