DISSIBLOG

06 avril 2017

MLP interdite ... de rire !

Face aux imitations de Canteloup, Marine Le Pen n'a pu retenir un fou rire apparemment communicatif: Inconcevable pour les médiocrates: au lieu d’adoucir l’image de Marine Le Pen, son rire a déclenché l’ire de certains. Stéphane Guillon a été le premier, sur twitter, à dénoncer que l’on puisse « rire avec Le Pen ». Une polémique reprise ensuite sur les réseaux sociaux par des internautes de gauche choqués de voir que l’on donne « un côté humain » à Marine Le Pen en la montrant en train de rire. La fureur fut telle que Jean-Marc... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 17:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 avril 2017

Le CSA à l'oeuvre

2017. Le CSA a fixé des règles très strictes pour les clips de campagne des candidats à l'élection présidentielle... La campagne officielle, qui débute le 10 avril, c'est aussi le retour des traditionnels clips de campagne à la télévision. Et pour le millésime présidentiel, le CSA ne veut pas du drapeau national, pourtant symbole de la France. Comme au début de chaque campagne présidentielle, le Conseil supérieur de l'audiovisuel a fourni aux 11 candidats les règles très strictes encadrant la réalisation des spots télé, que... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 14:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 avril 2017

Macron toujours: L’IREF saisit la Haute Autorité

Patrimoine d’Emmanuel Macron : l’IREF saisit la Haute Autorité   Questionné par le journal La Croix du 12 mars 2017 sur la faiblesse de ce patrimoine après avoir gagné tant d’argent, l’ancien ministre répond : « Comme banquier d’affaires, j’avais le statut d’indépendant. J’ai donc payé, sur le montant brut de ma rémunération, des cotisations sociales patronales, salariales, puis l’impôt sur le revenu. Ces cotisations ont augmenté et frappé mon dernier revenu de référence, au point que je ne gagnais plus assez... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 14:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 avril 2017

Les mondialistes à la manoeuvre

Majorité Macron : ça se précise: Selon Le Canard Enchaîné du jour, Macron ne se contenterait pas de regards mouillés partagés avec Estrosi, mais "draguerait" (sic) toute la frange centriste de LR : NKM, Bertrand, Pécresse. Le deal : s'il est élu, tout le monde se présente aux législatives sous ses couleurs habituelles, mais ensuite on constitue "une majorité limitée dans le temps, 18 mois par exemple, avec un contrat précis définissant 6 chantiers prioritaires". Ok mais... ... gare à Sarko ! Pronostiquant une élimination de FF au... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 14:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,