DISSIBLOG

22 juillet 2017

14 juillet: une fête antinationale, ou les feux d'artifice de la honte

Résultat de recherche d'images pour "guillotine"Maintenant qu'on connaît les "valeurs républicaines", on sait à quoi s'en tenir sur la grande fête dite nationale que l'on s'aprête à célébrer selon le rite du même nom. C'est oublier que la prise de la bastille que l'on commémore ainsi marqua le début de ce qui fut  l'un des tous premiers génocides de l'histoire moderne, avec le massacre méthodiquement planifié d'une partie de la population par ses élites d'alors, comme celles de maintenant planifie son remplacement.  Les étrangers de passage doivent s'interroger sur les moeurs d'un pays, phare auto-proclamé de la liberté et de la démocratie, et qui célèbre tous les ans à grands renforts de  feux d'artifice un parricide dont il ne s'est jamais remis, doublé d'un génocide qui a inspiré les plus grands criminels du XX ième siècle.

Maintenant pour en savoir un peu plus sur la réalité de la supposée prise de la bastille par le "peuple" voir vidéo ci dessous:

Posté par dissidence à 07:14 - France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire