DISSIBLOG

01 août 2017

Terrorisme islamique: un degré de plus

BREIZATAO – ETREBROADEL (31/07/2017) En Australie, quatre Libanais ont été arrêtés pour leur implication supposée dans des activités à caractère terroriste en lien avec l’État Islamique. Ils prévoyaient de détruire un avion de ligne en gazant des centaines de passagers.

Les quatre hommes étaient en train de fabriquer un engin explosif improvisé incroyablement sophistiqué qui devait émettre un poison à base de sulfure.

La police a mené un raid samedi à Sydney afin d’arrêter quatre Libanais, tous liés par des liens de sang ou de mariage, quand ils ont reçu une information d’un service de renseignement étranger et ont découvert que l’engin explosif était presque terminé. Les quatre hommes arrêtés sont des double nationaux et ont des liens étroits avec l’État Islamique en Syrie.

Selon le journal The Australian, leur contact avec l’État Islamique était absolument crucial pour mener à bien le plan envisagé, les membres du groupe n’ayant pas l’expertise pour construire ou placer l’engin explosif par eux-mêmes. La façon dont le groupe comptait introduire la bombe chimique à bord de l’avion devant se rendre au Moyen-Orient est encore indéterminée, mais les enquêteurs ont jugé nécessaire de les arrêter car le groupe avait fait des progrès alarmants.

Contrairement à d’autres tentatives d’attentats, les suspects étaient inconnus de la police avant leur arrestation ce week-end. En fait, ils avaient des casiers judiciaires vierges, la seule infraction relevée étant une amende pour conduite négligente pour l’un d’entre eux.

(Source : The Daily Caller)

Posté par dissidence à 11:46 - International - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire