DISSIBLOG

09 décembre 2017

AFP: Agence France Pleurs

L'Agence France Propagande donne plus que jamais dans la larmoyance pro migratoire


La famille Husseini autour de la tombe de Madina dans le cimeti egrave;re de Sid, le 7 d eacute;cembre 2017, en Serbie (AFP - ANDREJ ISAKOVIC)La petite Afghane Madina ne connaîtra jamais Londres, but du périple de sa famille; elle repose sous un monticule de terre en Serbie, fauchée par un train en novembre.

Avec cinq membres de sa famille, elle revenait à pied vers la Serbie, suivant de nuit une voie ferrée, après avoir été refoulée de Croatie, selon le récit à l'AFP de sa mère Muslima Husseini, 38 ans: "On a entendu un bruit énorme, un train qui arrivait vite" dans le dos.

A Sid, ville frontalière de la morne plaine de Vojvodine (nord de la Serbie), Madina, 6 ans, repose au fond d'un cimetière orthodoxe, près de trois autres petits tas de terre: Hamidi Hadere (1930-2015), Abu Shafar Mustafa (1970-2016) et un Mohamadi au prénom déjà illisible (1946-2016).

Malgré la fermeture des frontières début 2016, la route des Balkans reste empruntée clandestinement par de nombreux migrants. "La mort évitable" de Madina "vient rappeler à l'Union européenne et aux autorités régionales que les gens restent en danger dans les Balkans", dit Andrea Contenta, de Médecins Sans Frontières-Serbie qui s'indigne que des migrants soient refoulés hors de toute procédure.

source AFP

 



Posté par dissidence à 12:39 - Europe - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire