DISSIBLOG

29 mai 2018

Chances pour la France, suite ...

Un homme qui aurait agressé une policière à Calais samedi soir a été relâché sans risque de poursuites après sa garde à vue. En effet, aucun traducteur habilité par la justice ne parlait la seule langue que l’homme semblait maîtriser. Les syndicats s’inquiètent d’une possible multiplication de ce genre de cas, et d’une justice non rendue dans les cas d’agressions d’agents de police.   Quand la langue contrarie la justice. Un homme soupçonné d’avoir violemment agressé une policière à Calais (Pas-de-Calais) samedi 26 mai... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 16:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 mai 2018

Crise italienne : quelques éléments de réflexion

Mais à quoi joue donc l'U€ ? L'incertitude italienne est loin d'être levée : pour Carlo Cottarelli former un gouvernement est "une mission déjà promise à l'échec" (Le Monde). Ce partisan de l'austérité budgétaire n'a aucune chance d'obtenir une majorité de la part de parlementaires élus sur une promesse rigoureusement inverse (cherchez l'erreur ...). Le scénario désormais : expédier les affaires courantes, jusqu'à de nouvelles législatives annoncées après l'été, voire en 2019 (!). La grande question est ... celle que pose Marco Guili... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 14:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 mai 2018

L'U€: quand l'union vire au bordel

ItalEXIT ou ItaloCRASH ? Lundi 28 mai, un nouveau premier ministre a été nommé par le président italien et chargé de former un gouvernement. A-t-il une chance de sortir l'Italie de la crise dans laquelle elle s'enfonce ? C'est très, très peu probable.Il s'agit d'un technocrate, Carlo Cotarelli, un ancien du Fonds monétaire international, partisan de l'Europe et de l'Union monétaire, alors que les élections législatives récentes ont donné le plus de voix aux partis dits "populistes" qui souhaitent une politique opposée à... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 12:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 mai 2018

Du théâtre à l'italienne à la guerre de sécession

En refusant de nommer l'eurosceptique Savona ministre de l'économie, le président Matarella bloque la formation du gouvernement de M. Conte, qui démissionne. Va-t-on vers une destitution ou de nouvelles élections ? Le théâtre politique italien suggère qu'il n'y a d'autre porte de sortie de l'Euro qu'une guerre de Sécession. Avez-vous essayé de sortir un bernard-l'hermite de la coquille qu'il occupe ? Vous m'en direz des nouvelles. Eh bien, Matarella, c'est pareil. Il est là, dans les ors et les recoins d'un Quirinal qu'il sait par... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,