DISSIBLOG

20 juin 2018

Schengen migratoire ...

... torpillé par le chancelier autrichien Sebastian Kurz:


 

"Ceux qui avaient ouvert les frontières en 2015 sont responsables du fait qu'il y ait aujourd'hui des frontières entre l'Autriche et la Bavière, entre la Hongrie et l'Autriche, entre l'Italie et l'Autriche. Et que la situation va peut-être encore empirer"
Conclusion, à force de vouloir suppirmer les frontières, on les rétablit de plus belle, en pire !

Posté par dissidence à 14:23 - Europe - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire