DISSIBLOG

25 juillet 2018

Le Barbouze était franc-mac !

Résultat de recherche d'images pour "franc macon"EXCLUSIF. Alexandre Benalla  était membre de la GLNF, ce qui explique qu'il ait été protégé par l'Elysée, ce repaire de franc-maçons. L'Eglise de la Raie Publique protège en effet les siens et cela explique à la fois la faible sanction qui a fait suite à ses exactions et le peu d'empressement de l'Elysée à prendre des mesures.


Alexandre Benalla a été initié au sein de la Loge «Les Chevaliers de l’Espérance» de la Grande Loge Nationale Française (GLNF). Ce franc-maçon porte le matricule 106161 de cette obédience depuis janvier 2017, selon des documents internes qui m’ont été transmis ce 24 juillet par de bonnes sources.

Son parrain notaire

Dans les fichiers de la GLNF, Alexandre Benalla est né le 8 septembre 1991 à Evreux, réside à Issy-les-Moulineaux, exerce la profession de Responsable Sécurité et son parrain est un notaire trentenaire de Saint-German-en-Laye (Yvelines), membre de la même loge. Il est toujours apprenti et n’aurait bien sûr pas été très assidu aux réunions rituelles de sa loge depuis l’élection d’Emmanuel Macron.

Dans son atelier Les Chevaliers de l’Espérance, il n’y a pas d’autre frère exerçant dans le domaine de la sécurité, ni policier ni gendarme. Ce sont plutôt des cadres supérieurs et des professions libérales du droit. S’y retrouvent un PDG, un directeur et un gérant de sociétés, deux directeurs commerciaux, un directeur export, un directeur et un agent immobilier, un expert-comptable et un expert en assurances, un banquier et un cadre bancaire, un notaire et un avocat, un cadre RH, un ingénieur et un urbaniste.

La rumeur Benalla au GODF 

Dans un premier temps, certains médias disaient Benalla proche d’une  loge du GODF. Si bien que cette obédience, plutôt classée à gauche, a publié un démenti cinglant, plutôt inhabituel. La GLNF se situe, elle, aux antipodes du paysage maçonnique français: déiste et embourbée dans des turbulences affairistes et sarkozystes jusqu’au tout début des années 2010, avant de retrouver le calme et la sérénité fin 2012.

Benalla suspendu de la GLNF à titre conservatoire

J’ai pu joindre ce 25 juillet le Grand Maître de la GLNF Jean-Pierre Servel. Il me dit naturellement regretter que l’on m’ait communiqué des informations sur un de ses frères. «Conformément à notre jurisprudence constante, dès qu’un frère est mis en examen, nous respectons sa présomption d’innocence, nous ne prenons donc aucune sanction mais nous le suspendons à titre conservatoire jusqu’à l’issue de la procédure judiciaire, m’indique Jean-Pierre Servel. La suspension d’Alexandre Benalla a été prononcée par ordonnance de son Grand Maître Provincial (Île-de-France) au début de cette semaine, le 23 ou le 24 juillet.»

source

Posté par dissidence à 13:26 - France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire