DISSIBLOG

23 octobre 2018

Merci Maman ! Lettre ouverte d'une "conne" à Jupiteux ...

Non, monsieur le Président, ma mère n’est pas une conne !Aujourd’hui, en affirmant qu’une femme « éduquée »  ne peut pas sciemment décider ou espérer avoir de nombreux enfants, vous faites pression sur les femmes en leur dictant leur comportement, et vous vous faites le complice d’un monde du travail déjà cruel pour les mères de familles, d’une société où la rentabilité a pris le pas sur la générosité, et l’argent sur la démographie, et dans lequel les enfants rêvent, comme vous nous le dites si bien, de devenir des milliardaires plutôt que des héros.


 

Alors face à toutes ces insultes, je voudrais remercier ma mère, et à travers elle, toutes les mamans de familles nombreuses.

Merci Maman de nous avoir portés et accueillis. Merci de nous avoir torchés, nourris, grondés, câlinés, et conduits aux urgences lorsque nous avions 40° de fièvre.

Merci Maman d’avoir séché nos larmes avant de corriger tes copies, d’être allée sans faiblir à nos spectacles de fin d’année plutôt qu’au cinéma, à nos réunions de parents d’élèves (et tu en as beaucoup) au lieu d’avancer tes cours ou de finir tes articles et d’avoir veillé tard souvent pour que copies, articles, et cours soient prêts à temps avant de filer au matin à l’université.

Merci de nous avoir montré que l’on pouvait être femme, mère et s’accomplir en même temps dans son travail. Merci de nous avoir dit qu’il fallait admirer toutes ces femmes qui se consacraient entièrement à leurs enfants, sans même le bénéfice d’un salaire ou le secours d’une retraite.

Et que ce n’était pas parce qu’elles manquaient d’éducation, d’intelligence ou d’ambition, mais parce qu’elles n’avaient pas le cœur à l’étroit et qu’elles étaient prêtes à se donner par amour entièrement à leur nombreuse progéniture qui constitue, elle aussi, l’avenir de notre pays.

Si nous avoir élevé et t’être parfois sacrifiée fait de toi une idiote, alors merci, vraiment, Maman, d’avoir été aussi conne.

Quant à vous Monsieur le Président, sachez qu’il en existe ! Vous faut-il quelques cartes postales ? Les Américaines par leur hashtag postcards for Macron vous l’ont bien prouvé, et si vous le souhaitez, nous pouvons, nous, Français, vous en fournir quelques clichés, qui au lieu de subir votre mépris, devraient faire l’objet de votre admiration.

source

Posté par dissidence à 13:01 - France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire