DISSIBLOG

07 novembre 2018

Portrait d'un cacochyme

Toubon est l'exemple même de la vieille baderne de "droite" passée de la défense de la droite à celle des droits, et donc de la gauche sociétale populicide. Il fut un temps ministre de la francophonie sous Chirac, et à ce titre avait imposé le français dans les documents officiels et les médias d'alors. Mais ça c'était "'avant" ! Devenu depuis Défenseur des droits (comprendre ceux des dégénérés de toutes sortes), le français en devient "inclusif" à son tour ! Le site internet du dit défenseur n’offrant aucune possibilité de courriel pour contact, un dossier d’alerte a été créé, à l’encontre du…. Défenseur des droits et pour demander la sauvegarde du droit de la langue française à ne pas voir défigurer son orthographe. Le Défenseur des droits a répondu, avec diligence et avec l’argument suivant :

« S’agissant de l’utilisation d’une écriture visant notamment à renforcer l’égalité entre les hommes et les femmes, le Défenseur des droits s’inscrit dans la mise en œuvre de la circulaire du 21 novembre 2017 relative aux règles de féminisation et de rédaction des textes publiés au Journal officiel de la République française. »

Au-delà de l’étonnement suscité par l’idée d’une écriture qui aurait la capacité de renforcer l’égalité entre les hommes et les femmes, l’argumentation surprend car elle fait référence à une circulaire qui indique justement le contraire :

« En revanche, je vous invite, en particulier pour les textes destinés à être publiés au Journal officiel de la République française, à ne pas faire usage de l’écriture dite inclusive, qui désigne les pratiques rédactionnelles et typographiques visant à substituer à l’emploi du masculin, lorsqu’il est utilisé dans un sens générique, une graphie faisant ressortir l’existence d’une forme féminine. »

Il paraît que le Défenseur des droits est un dispositif participant en France à l’état… de droit. Etat de droit qui a disparu depuis longtemps des étales de la Raie Publique, avec la bénédiction des fausses droite & gauche réunies pour l'occasion.

Posté par dissidence à 17:31 - France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire