DISSIBLOG

12 novembre 2018

Mélenchon allié objectif de Macron

Si le ridicule tuait, les dix-huit députés Insoumis ne seraient plus de ce monde. Voilà Mélenchon qui annonce, au nom de son groupe, qu’il va demander une commission d’enquête parlementaire sur ce qu’il appelle les groupes d’extrême droite. Bien évidemment, ce temps perdu à enquêter sur une mouvance qui n’a encore tué personne, blessé personne, agressé personne, ne sera pas utilisé contre les groupes islamistes, qui ont pourtant, eux, un palmarès impressionnant quant au nombre de victimes occasionnées en France et en Europe.

Tout le monde sait que la menace d’attentat dont se pare Mélenchon est bidon, même Collomb l’a confirmé. Et on aura du mal à prendre au sérieux la piste des quatre militants d’ultra-droite qui auraient avoué qu’ils se préparaient à tuer au couteau Macron à l’occasion du 11 novembre ! En agissant ainsi, Mélenchon se fait le caniche de Macron, de Merkel et de tous les mondialistes qui ont utilisé sans vergogne le 11 novembre pour se livrer à leur propagande. Macron dénonce le nationalisme fauteur de guerre et Mélenchon a pour objectif de faire interdire les groupes patriotes, qu’il qualifie d’extrême droite.

Ces nostalgiques du goulag devraient pourtant se poser quelques questions.

 

  • Est-ce que ce sont des militants d’extrême droite qui ont égorgé à Marseille (ville de Mélenchon depuis peu) Laura et Mauranne ?
  • Est-ce que ce sont des militants d’extrême droite qui ont massacré à Paris, le 13 novembre 2015, dans les rues et au Bataclan, 130 personnes à la kalachnikov ?
  • Est-ce que ce sont des militants d’extrême droite qui ont déployé cent policiers pour perquisitionner chez Mélenchon et les siens ?
  • Est-ce que ce sont des militants d’extrême droite qui ont bousculé des policiers et plaqué contre un mur un procureur de la République ?
  • Est-ce que ce sont des militants d’extrême droite qui veulent défoncer une porte, quand celle d’en face est ouverte ?
  • Est-ce que ce sont des militants d’extrême droite qui ont dit que leur personne était sacrée ?
  • Est-ce que ce sont des militants d’extrême droite qui, de manière raciste, ont insulté l’accent méridional d’une journaliste ?
  • Est-ce que ce sont des militants d’extrême droite qui ont bénéficié d’un logement social pendant quinze ans et qui ont fait payer leurs réparations par un fonds social destiné aux plus modestes ?
  • Est-ce que ce sont des militants d’extrême droite qui organisent l’occupation de nos églises (en veillant bien à ne pas aller dans les mosquées) pour favoriser l’invasion migratoire ?
  • Est-ce que ce sont des militants d’extrême droite qui se présentent en guenilles aux obsèques d’un gendarme et qui déposent plainte quand on ironise sur cet accoutrement ?
  • Est-ce que ce sont des militants d’extrême droite qui défendent le droit de « niquer la France » et qui ne cachent pas leur proximité avec la raciste (selon Thomas Guénolé lui-même) Houria Bouteldja ?
  • Est-ce que ce sont des militants d’extrême droite qui ont violé Clémentine Autain ?
  • Est-ce que ce sont des militants d’extrême droite qui se sont réjouis de la mort du colonel Beltrame ?
  • Est-ce que ce sont des militants d’extrême droite, là où le chef voyage en première classe quand la piétaille voyage avec le peuple ?
  • Est-ce que ce sont des militants d’extrême droite qui exigent l’interdiction d’opposants politiques dans la région de Montpellier ?
  • Est-ce que ce sont des militants d’extrême droite qui ont dit à la journaliste Nathalie Saint-Criq, sur un plateau de télévision : « Va te faire foutre » ?
  • Est-ce que ce sont des militants d’extrême droite qui ont demandé à la malheureuse députée Insoumise Muriel Ressiguier de « se taire, parce qu’on ne lui a pas demandé son avis » ?
  • Est-ce que ce sont des militants d’extrême droite qui, avocats, ne paient pas leurs cotisations sociales ?

En demandant une telle commission d’enquête, et en exonérant les islamistes de cette requête, Mélenchon et ses sbires confirment, mieux que de longs discours, leur véritables accointances avec ces derniers et leur alliance de fait avec le macronisme. Lequel le sait fort bien du reste et s'en délecte à l'occasion.

Posté par dissidence à 11:57 - France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire