DISSIBLOG

28 novembre 2018

Une folle LBGT, ça ment comme ça [censuré]

Près d'un an et demi après l'émission "TPMP - Radio Baba" diffusée sur C8, dans laquelle un canular jugé homophobe avait suscité des milliers de signalement au CSA, l'association Le Refuge a reconnu qu'il n'y avait jamais eu d'appel de détresse d'un adolescent.

A l'époque, elle faisait savoir que les parents d'un des jeunes interlocuteurs, prénommé "Jean-José", intervenu en direct dans l'émission de Cyril Hanouna, avaient identifié leur fils et l'avaient jeté à la rue en découvrant son homosexualité.

Pour un portrait consacré à Cyril Hanouna paru ce mercredi, L'Express a rencontré maître Emmanuel Pierrat, l'avocat du Refuge et de Nicolas Noguier, le président de l'association, qui a déclaré : "Il n’y a jamais eu d’appel de détresse et il n’y a pas d’adolescent victime".

"Un bénévole, pris dans la folie qui a succédé à la diffusion de la séquence, a inventé un appel au secours qui n’existait pas", continue l'avocat de l'association. Avant d'ajouter : "Quand Nicolas Noguier a fini par comprendre qu’il avait été abusé, le mal était fait".

LBGT = déséquilibré ?

Posté par dissidence à 17:40 - France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

Poster un commentaire