DISSIBLOG

27 décembre 2018

Un "écrivain" s'adresse à la populace ...

Jean-François Bouthors... et lui intime l'odre de retourner dans ses pénates. Et de s'interroger gravement:


Qu’est-ce que le peuple ?

Et une partie des protestataires demandent désormais l’adoption d’un référendum d’initiative citoyenne qui permettrait de donner la parole au « peuple », c’est-à-dire de poursuivre par d’autres moyens l’action de ceux qui sont aujourd’hui dans la rue et sur les ronds-points.

Mais faut-il se résoudre à donner raison à cette irresponsabilité érigée en technique insurrectionnelle et considérer que le peuple, c’est ce débordement qui balaye toute civilité et toute éthique sur son passage ? Ce serait oublier que tant le latin populus que le grec démos désignent les « citoyens ». Non pas la masse, la foule, mais ceux qui doivent exercer leur responsabilité dans la cité.


ND: On a vu ce que ça donnait, Chirac, Sarkozy, Hollande, Macron et la trahison permanente ...

 

Posté par dissidence à 11:51 - France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire