DISSIBLOG

29 décembre 2018

Les voeux 2019 d’un patron de PME

Les interessés vont apprécier ... L'auteur, gestionnaire de centaines de panneaux dans le Va n'en était pas à son coup d'essai:

Capture d\'écran d\'une vidéo publiée sur Instagram, jeudi 27 décembre, montrant un panneau publicitaire à La Seyne-sur-Mer (Var).

Le quinquagénaire corse est devenu un habitué des coups d'éclat de ce genre. Qu'il s'agisse de critiquer un président en exercice ou de réclamer la peine de mort pour des terroristes, Michel-Ange Flori a utilisé à plusieurs reprises les ressources de son entreprise pour dire ce qu'il pensait. "C'est mon avis et je l'affiche à la place d'une publicité pour le supermarché du coin. J'investis pour communiquer mon opinion", avait-il expliqué à franceinfo, en 2016. Auprès de Var-Matin, qui lui a consacré un portrait, en mars 2018, Michel-Ange Flori s'est même vanté d'avoir "inventé Twitter avant l'heure" avec ses panneaux politiques.

Posté par dissidence à 09:33 - France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire