DISSIBLOG

24 janvier 2019

Gilets jaunes: torpillage du mouvement ?

Une liste gilets jaunes a annoncé mercredi son intention de se présenter aux élections européennes, avec à sa tête Ingrid Levavasseur, aide-soignante normande de 31 ans.

Ce “ralliement d’initiative citoyenne” (RIC) diffuse un embryon de liste comprenant dix noms. L’objectif est de constituer une liste de 79 candidats d’ici “mi-février” en vue du scrutin du 26 mai.

Hayk Shahinyan, directeur de campagne, a précisé que l’appel à candidatures était ouvert “à tous les citoyens”.

Selon les sondeurs, l’irruption d’une liste gilets jaunes nuirait principalement au RN ainsi qu’à Debout la France.

Marine Le Pen a déclaré :

“Ca me pose pas de problème qu’il y ait une liste gilets jaunes. La question après c’est qu’ils gardent leur indépendance et leur autonomie. (…) Quand on voit autour de ces listes des anciens militants socialistes, ce danger, il existe”.

En 8e position, on trouve Marc Doyer, soutien de Macron aux Présidentielles, ancien candidat LREM aux législatives et membre du bureau LREM de l’Oise :

Posté par dissidence à 11:55 - France - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

  • Que dire de cela .
    Les "politicrads", sont des gens très malins dont il faut se méfier comme de la peste .
    Ils sont intrigants ,et savants .

    Posté par DED, 24 janvier 2019 à 13:18

Poster un commentaire