DISSIBLOG

26 février 2019

Osons le féminisme ... ou la connerie ?

A priori, Schiappa se frotte les mains. « Enfin ! »  doit penser l’écrivaine de romans de gare pornos édités aux frais du contribuable (le Sénat devrait se pencher là aussi sur cette corruption notoire).  « Enfin ! L’Académie a cédé à la pression et s’est prononcée en faveur de la féminisation des mots ! »

Alors allons y gaîment:

  • le féminin de  gars ... garce ?
  • coureur coureuse ?
  • courtisan courtisane ?
  • homme public femme publique ?
  • arpenteur arpenteuse ?
  • entraîneur entraîneuse. ?
  • Et pourquoi pas rouleurroulure ?

>> la suite du jeu de massacre linguistique

Posté par dissidence à 14:40 - France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire