DISSIBLOG

12 avril 2019

Catagnette ose l'inversion accusatoire

Image associéeChristophe Castaner, sur RTL, s'est exprimé sur la hausse de la délinquance constatée depuis le mois de novembre. Selon le premier flic de France, cette hausse a une explication toute trouvée. "C'est simple : quand les policiers sont obligés de sécuriser des manifestations qui hébergent des brutes et des casseurs et quand nous sommes obligés de mobiliser autant de forces, eh bien le lendemain elles ne sont pas forcément sur le terrain, où les jours suivants", a-t-il expliqué. En clair, les manifs des gilets jaunes mobilisent des forces de l'ordre qui pourraient, selon lui, s'occuper plutôt de cas de délinquance. La police "est là pour empêcher les cambriolages et pour attraper ceux qui cambriolent. Elle n'est hélas pas là pour passer son temps le samedi à devoir courir après des manifestants", a-t-il ajouté.

On peut renverser l'accusation: qui a produit la révolte des gilets jaunes ? Qui l'a pourrie en laissant les black blocs et l'extrême gauche torpiller le mouvement ? Qui est responsable de la poursuite de ce mouvement en ne répondant aux revendications que par un faut débat qui n'est en fait qu'une pré-campagne des européennes ?

Ce sont bien les  Macron et  autres Castaner qui sont responsables de la délinquance, par leur incompétence, et surtout leur veulerie

 

Posté par dissidence à 18:13 - France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire