DISSIBLOG

24 avril 2019

Après le sexe artificiel, la viande artificielle

Un article d’Atlantico nous alerte sur la guerre de l’information qui fait, discrètement, rage autour de ce sujet.


Résultat de recherche d'images pour "viande artificielle"L’idée de manoeuvre ? En instrumentalisant les idiots utiles du veganisme, de l’anti-spécisme, ou encore du réchauffisme, il s’agit de détruire les dernières défenses de l’ancien monde agricole (qui s’était déjà certes tiré de nombreuses balles dans le pied par son industrialisation outrancière…) en orchestrant l’effondrement de la consommation traditionnelle de viande naturelle, pour ouvrir le marché aux “viandes” (même artifice sémantique que les “couples” de même “genre”) entièrement conçues en laboratoire, et faire un pas de plus vers le meilleur des mondes.

Heureusement, de jeunes français se mobilisent contre cette manoeuvre. Ils ont fondé l’observatoire des innovations alimentaires qui piste et explique, avec de multiples références à l’appui, toutes ces pratiques contre la nature en général, et l’économie française en particulier. Et ils appellent à la mobilisation pour enrayer le phénomène.

Sur le site internet de l’observatoire des innovations alimentaires, on peut lire une véritable profession de foi montrant tout l’engagement des engagés dans leur cause, en voici un (large) morceau choisi : “Les premières réflexions de l’Observatoire des innovations alimentaires débouchent sur le constat d’une offensive majeure de grands industriels étrangers sur le marché français de la viande. Spécialisés dans les protéines végétales, les substituts à base d’insectes, ou la viande cellulaire obtenue par le développement in vitro de cellules souches, ces acteurs mènent un combat cognitif et informationnel visant à faire évoluer les mentalités françaises et les détourner des modes de consommations traditionnels. Du financement d’ONG anti-spécistes ultra-médiatiques, aux stratégies agressives de lobbying sur les normes européennes, telles que le règlement n°2016/2012 sur la zootechnique, ces entreprises souvent liées à des fonds d’investissements ou milliardaires anglo-saxons semblent avoir fait de la pénétration du marché français une priorité en s’associant à la grande distribution. L’Observatoire de l’innovation alimentaire tentera donc de décrypter cette stratégie d’encerclement, mais aussi ses conséquences pour l’économie française.

@ LSB

Posté par dissidence à 16:44 - International - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire