DISSIBLOG

24 avril 2019

Chronique des cinglé.e.s

Résultat de recherche d'images pour "fou entonnoir"► Quand théorie du genre rime avec faux esprit critique

200 livres accusés, par les gardiens de la théorie du genre, de ne pas promouvoir une « vision égalitaire » ont été retirés de l’école primaire publique Tàber de Sarrià de Barcelone, de sa bibliothèque. Parmi ces ouvrages mis à l’index on compte « Le petit chaperon rouge », « La belle au bois dormant » ou encore « La légende de Saint-Georges ». Au total, près d’un tiers des livres sont concernés par cette mesure. Les élèves plus âgés pourront cependant les consulter, mais une fois qu’ils auront l’esprit critique leur permettant de « contextualiser ces ouvrages car de nos jours ils n’ont plus aucun sens et sont totalement hors de propos ».

Santiago Absacal, le chef du parti Vox, a commenté cette nouvelle d’un lapidaire « Ils sont fous ».

Posté par dissidence à 17:04 - Europe - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire