DISSIBLOG

29 avril 2019

L'ahurissant brûlot anti-blanc du parlement européen

C’est une véritable bombe que le Parlement de Strasbourg vient de lâcher sur l’Europe, avec le silence complice et criminel des médias, qui préfèrent ne pas agiter notre passé colonial à la veille des élections européennes.
Après le Pacte de Marrakech, ce torchon onusien qui légalise l’immigration illégale en accordant aux clandestins les mêmes droits qu’aux réfugiés, et que Macron a signé en catimini, les députés européens ne trouvent rien de mieux que de faire à nouveau le procès des Blancs en victimisant à outrance la minorité noire.
.
Une résolution adoptée le 26 mars 2019 dans la plus grande discrétion.
.
http://www.europarl.europa.eu/doceo/document/TA-8-2019-0239_FR.html?redirect (1)
.
Ce texte est un ignoble monument de repentance et de culpabilisation de l’homme blanc, qui ne peut qu’attiser la haine et les rancœurs des minorités envers les peuples européens de souche.
.
Les mêmes qui nous bassinent avec leur credo du « vivre-ensemble » viennent de souffler sur les braises avec cette arme de désintégration massive de la nation, à 180° du discours rassembleur.
.
Jugez plutôt avec quelle virulence les députés européens crachent sur l’immense œuvre civilisatrice de la colonisation. Ils ne savent même pas de quoi ils parlent !
.
« … considérant que les injustices à l’égard des Africains et des personnes d’ascendance africaine qui ont jalonné l’histoire, comme la réduction en esclavage, le travail forcé, la ségrégation raciale, les massacres et les génocides qui se sont produits dans le contexte du colonialisme européen et de la traite transatlantique des esclaves, sont très peu reconnues et prises en compte par les institutions des États membres… »
.
Et à les entendre, la civilisation occidentale doit tout à l’Afrique subsaharienne !
.
« … considérant que, alors que les personnes d’ascendance africaine ont grandement contribué au développement des sociétés européennes au cours de l’histoire, nombre d’entre elles rencontrent des discriminations sur le marché du travail… »
.
En résumé, nous sommes d’immondes salauds et les générations futures doivent payer les crimes de la colonisation jusqu’à la fin des temps.
.
On se demande bien pourquoi 90 % des jeunes Africains veulent venir en Europe subir le joug des abominables racistes que nous sommes !
.
Par conséquent, remettons les pendules à l’heure.
.
En arrivant en Afrique subsaharienne, je l’ai déjà dit, nous avons trouvé les guerres tribales, les famines, les épidémies, l’esclavage, le cannibalisme et les sacrifices humains dans les contrées les plus reculées. Tous ces fléaux, nous les avons éradiqués.
.
Il n’y avait aucune trace de civilisation ancienne ou moderne, pas de vestiges, pas de villes, pas de routes, pas de voies ferrées, pas de ports, pas d’écoles, pas d’hôpitaux. Il n’y avait rien. Nous avons tout bâti, tout créé.
.
Explorateurs, militaires, administrateurs, colons, enseignants, bâtisseurs, médecins, missionnaires… ont fait un travail admirable dont la France peut être fière. En quelques générations, nous avons projeté l’Afrique dans le monde moderne.
.
Fallait-il ne pas aller en Afrique et laisser tout un continent croupir dans le néant avec ses milliers d’années de retard ? Fallait-il l’abandonner à ses fléaux dévastateurs ? À nos donneurs de leçons de répondre.
.
Oui, la France a pratiqué la traite atlantique. Mais elle est le seul pays à avoir reconnu l’esclavage comme crime contre l’humanité et elle a fait du 10 mai la journée commémorative de l’esclavage et de son abolition.
.
Mais ce que nos bons apôtres de la bien-pensance oublient, c’est que la traite arabo-islamique et la traite interafricaine ont fait chacune autant de victimes que la traite atlantique. Mais seul l’homme blanc a le monopole du mal comme chacun sait.
.
J’ajoute que l’esclavage perdure dans le Golfe et en Afrique, sans que cela n’émeuve le moins du monde nos ayatollahs du politiquement correct.
.
https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/03/10/au-sahel-l-ideologie-qui-justifie-l-esclavage-n-est-pas-completement-morte_5434102_3212.html
.
Il n’y a pas plus racistes que les peuplades africaines entre elles ou que les Arabes envers les Noirs. Mais pas un mot sur cette réalité quotidienne de 2019 !
.
Bref, nous sommes coupables de toutes les misères de l’Afrique et les Noirs sont exonérés de toutes leurs responsabilités. Tel est le postulat décrété par les eurodéputés, dont aucun ne semble connaître l’Afrique.
.
Est-ce notre faute si l’Afrique régresse depuis l’indépendance ? En 1960, ce continent avait un niveau de vie supérieur à toute l’Asie hors Japon. En 2019, le continent asiatique est 30 fois plus riche que l’Afrique.
.
Est-ce notre faute si 1,1 milliard d’Africains produisent moins de richesses que les 67 millions de Français, alors que le continent regorge de richesses minières et de pétrole ? PIB Afrique 2018 = 2100 milliards de dollars. PIB France = 2800 mds.
.
Sur le plus riche continent de la planète, on vit avec 5 dollars par jour, et même souvent beaucoup moins, notamment au Sahel.
.
Est-ce notre faute si toute l’aide internationale reçue a été engloutie dans les guerres et la corruption ? L’ONG Oxfam avait chiffré le coût des guerres africaines à 18 milliards par an.
.
Est-ce notre faute si en 2019, 600 millions d’Africains n’ont toujours pas d’électricité ?
.
Est-ce notre faute si les femmes africaines font 7 ou 8 gamins qu’elles n’ont pas les moyens de nourrir et d’élever ? La population a quadruplé depuis 1960.
.
.
Est-ce notre faute si 90 % des pays ayant le plus fort taux d’analphabétisme du monde se trouvent en Afrique ? ​En Afrique subsaharienne, une femme sur deux ne sait ni lire, ni écrire.
.
Est-ce notre faute si l’Afrique a dilapidé son héritage colonial avec 135 coups d’État et plus de 100 conflits armés ?
.
Est-ce notre faute si les guerres ethniques ancestrales et les luttes pour le pouvoir ont généré des génocides épouvantables comme au Rwanda, et des atrocités comme au Congo-Brazzaville, en RDC, en Centrafrique, au Soudan, en Sierra Léone, en Éthiopie, au Nigeria, au Liberia… ?
.
.
Est-ce notre faute s’il n’y a plus d’État en Somalie depuis 1991 ?
.
Est-ce notre faute si le Zimbabwe, ex-grenier à blé de l’Afrique, subit des famines après avoir chassé les 4 000 fermiers blancs ?
.
Est-ce notre faute si le pays le plus moderne du continent, l’Afrique du Sud, se tiermondise à grande vitesse depuis 1994, date de l’avènement du pouvoir noir ?
.
Violence, corruption, gabegie et incompétence détruisent peu à peu l’économie d’un pays qui produisait naguère le tiers du PIB africain.
.
https://www.breizh-info.com/2018/04/15/93723/afrique-du-sud-en-finir-avec-le-mythe-multiculturel
.
Est-ce notre faute si l’Afrique n’invente rien et ne produit rien ?
.
Est-ce notre faute si l’Afrique reste désespérément sur le quai quand le monde entier embarque dans le train du progrès et de la mondialisation ?
.
Le racisme anti-Blancs, qui se développe quotidiennement en France en réveillant le passé au lieu de regarder le futur, ne fera que mener au désastre.
(1) ce texte a été voté par VOS représentants, enfin ceux pour qui vous avez voté ou laissé voter aux dernières élections européennes ...

Posté par dissidence à 13:44 - Europe - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

  • Mis a part les racailles criminelles , les gens d'origine extérieure a la France n'étaient pas la cible de "leur racisme de con-venance " .
    La mafia semble vouloir créer une guerre civile pour pouvoir assassiner et voler les inutiles a ses affaires en toute impunité ?

    Posté par Satan., 30 avril 2019 à 10:14

Poster un commentaire