DISSIBLOG

14 mai 2019

L'U€ ou la guerre !

Dans une interview réalisée en 2002 et seulement publiée ce mardi, l'ancien chancelier admet avoir "agi comme un dictateur" pour mettre l'euro en Allemagne à la place de la deutsch mark.

Helmut Kohl est un des pères de l'euro. Il a été chancelier de l'Allemagne de l'Ouest puis de l'Allemagne fédérale de 1982 à 1998. Au cours de ces seize années à la tête de l'Allemagne, en plus d'être un des symboles de la réconciliation franco-allemande, Helmut Kohl a lutté pour imposer l'euro dans son pays. Une interview réalisée en 2002 publiée pour la première fois ce mardi est reprise par le Daily Mail. Et dans celle-ci, l'ancien chancelier fait une révélation de tout premier plan. En effet, il avoue avoir agi "comme un dictateur" pour imposer la monnaie unique dans son pays à la place du deutsch mark.

"Je savais que je ne pourrais jamais gagner un référendum en Allemagne", indique-t-il. "Nous aurions perdu un référendum sur l'introduction de l'euro. C'est tout à fait clair. J'aurais perdu avec 70% d'opposition". L'interview a été menée par Jens Peter Paul, un journaliste allemand en 2002, l'année où le deutsch mark a été remplacé par des billets et pièces en euros.

Dans ce document, Helmut Kohl décrit aussi l'adoption de l'euro comme un emblème de la construction européenne, qui selon lui, a empêché une autre guerre sur le continent. Dès lors, il s'estime satisfait d'être passé outre un vote populaire. 

 

 

Posté par dissidence à 20:56 - Europe - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire