DISSIBLOG

15 mai 2019

La Marionnette "En Marche"

Emmanuel Macron sur une affiche de campagne pour les européennesBernard Antony dénonce l’entourloupe du président de la république :


Allez Loiseau, courage, plus qu’une dizaine de jours à tenir et la dure épreuve sera finie !

On apprend ce matin que Macron a fait tirer à 60 000 exemplaires pour cette élection « européenne » une affiche avec sa photo. Comme si c’était lui la tête de liste ! Pas question donc de la bobine de Loiseau qui, dit-on, ne cesse pas, comme la Castafiore dans Tintin, de se regarder dans son miroir. Se rengorgeant souvent de dépit courroucé, ne se trouve-t-elle pas aussi belle que Macron ?

Comme tous ceux qui n’ont que le mot de démocratie à la bouche, Macron en piétine allègrement la règle du jeu la plus élémentaire en détournant l’élection en un vote de fait sur sa personne. À grand risque, il est vrai. Car si la liste oiseuse dont il est la véritable tête ne l’emporte pas, comme cela est bien possible, alors ce sera pour lui une claque, un désaveu dont il ne se remettra pas. L’imagine-t-on après pareil échec aller faire le mariole auprès de Trump, de Xi ou de Poutine ?

Le général De Gaulle, lui, avait tiré, par sa démission immédiate, les conséquences de la défaite du oui au référendum de 1968.

Si le 26 mai la liste faussement Loiseau réellement Macron est battue, nul ne comprendrait que Macron ne fasse pas de même, car ce serait de toute façon sa fin.


ND: Autres temps, autres moeurs ! La marionnette jupitérienne restera en place, une coalition "UMPS" ou plutôt LR/EM/PS/EELV continuera de piloter le bateau ivre européiste, et les Soros et autres Attali de l'ombre continueront de tirer les ficelles de la marionnette sus-dite. A moins qu'ils ne jugent opportun d'en changer ...

 

Posté par dissidence à 15:18 - Europe - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire