DISSIBLOG

07 août 2019

« Chances » pour la Suède

Puisqu'on vous dit qu'ils sont un enrichissement ...


Suède – La municipalité de Bengtsfors a adressé une requête au gouvernement suédois afin d’obtenir de l’aide pour couvrir les coûts massifs engendrés par l’accueil de migrants.

La lettre de plusieurs pages du maire Stig Bertilsson identifie clairement la cause du déficit budgétaire de la commune, liée au trop grand nombre de « nouveaux Suédois » accueillis.

« Les coûts dans les municipalités qui ont reçu de nouveaux arrivants ont continué d’être considérables (…) Cela crée un grand trou dans la caisse », a déclaré M. Bertilsson.

Interrogé sur d’éventuelles recettes fiscales générées par les migrants, susceptibles de combler le déficit, M. Bertilsson a déclaré qu’à long terme, il espérait qu’il y aurait une augmentation des recettes, mais qu’il n’y en avait pas eu jusqu’ici, ajoutant que le marché du travail suédois « a encore un long chemin à parcourir »« C’est un déséquilibre dont l’État devra assumer la responsabilité. »

Dans la lettre adressée au gouvernement suédois, le maire décrit la situation actuelle comme si Bengtsfors se dirigeait vers la faillite.

Le conseil municipal indique que l’augmentation des taxes pour couvrir les coûts n’est pas une solution car les taux d’imposition locaux s’élèvent déjà à 22,9 pour cent, soit le dixième taux le plus élevé de Suède.

Posté par dissidence à 10:10 - Europe - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire