DISSIBLOG

24 août 2019

Le remplacement qui n'existe pas ...

Migration de remplacement: une solution pour les populations en déclin et vieillissantes?


Selon les prévisions des Nations Unies, au cours des 50 prochaines années, la population de pratiquement tous les pays d'Europe, ainsi que du Japon, sera confrontée à un déclin de la population et à son vieillissement. Les nouveaux défis posés par le déclin et le vieillissement de la population nécessiteront une réévaluation complète de nombreux programmes et politiques établis, notamment ceux relatifs aux migrations internationales.

Le rapport examine les migrations de remplacement de huit pays à faible fécondité (France, Allemagne, Italie, Japon, République de Corée, Fédération de Russie, Royaume-Uni et États-Unis) et de deux régions (Europe et Amérique centrale). Union européenne).

La migration de remplacement désigne la migration internationale dont un pays aurait besoin pour compenser le déclin de la population et le vieillissement de sa population résultant de faibles taux de fécondité et de mortalité.


 

Source: Communiqué de presse ONU

 

Posté par dissidence à 09:47 - International - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

Poster un commentaire