DISSIBLOG

04 septembre 2019

Grand remplacement : le violoniste Renaud Capuçon découvre la France "occupée"

Souvenez-vous que selon la doxa républicaine, la substitution des Français par des populations allogènes est une théorie absurde et complotiste. Théorie farfelue que notre bon violoniste a pu vérifier in situ bien malgré lui: Notre public est arrivé à l’école primaire de @VilledeBagneux En direct à 9h30 sur @radioclassique @jmblanquer @franckriester pic.twitter.com/8r7K6BD8lh — renaud Capuçon (@RCapucon) 2 septembre 2019
Posté par dissidence à 12:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 septembre 2019

Même les bobos quittent les "territoires"

Le vivre ensemble, oui ! Mais pas trop près… Après les journalistes gauchistes qui placent leurs rejetons dans des lycées privés pour éviter à leur progéniture la joie de côtoyer quotidiennement « les chances pour la France », les instituteurs qui préfèrent quitter leur appartement de fonction pour ne pas avoir à vivre dans un quartier trop bigarré. Trouvé sur Le Parisien : « Lassés par le trafic de drogue, les instits ont fini par déménager. A Sevran, en bordure de l’école élémentaire Marie-Curie, au 8 rue... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 11:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 septembre 2019

DROIT D'ASILE DE VAMPIRISATION Michèle Kirry, la préfète d’Ille-et-Vilaine, a fait le point sur la pression migratoire dans le département et particulièrement sur Rennes. « Il y a 27% de migrants en plus en Bretagne par rapport à 2018 sur les 8 premiers mois de l’année » lance la préfète. Et cette pression migratoire est particulièrement importante sur l’Ille-et-Vilaine qui accueille 65% des migrants, soit beaucoup plus que les autres départements bretons : 9,5% dans les Côtes d’Armor, 11,5% dans le Finistère et 14% dans le... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 11:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 septembre 2019

L'immigration/invasion à la « schlague » !

Le délire immigrationniste du préfet des Alpes Maritimes Nous relations récemment dans nos colonnes (lire Ma bonne semaine de mauvaise foi, vendredi 23 août 2019) les tracas subis par le maire du petit village de Sainte-Agnès (1 200 habitants) dans les Alpes Maritimes, Albert Filipi, auquel le préfet veut imposer coûte que coûte un hébergement d’une soixantaine de migrants envahisseurs prétendûment mineurs.   Sainte-Agnès, village perché des Alpes Maritimes Le maire se bat avec beaucoup de... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 09:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,