DISSIBLOG

13 septembre 2019

Le délire de la Novlangue continue

Nouveau mot rentré récemment dans le dictionnaire de Novlang: le feminicide...

Pour la plupart vêtues d’un tee-shirt-hommage à la victime, une cinquantaine de personnes s’est rassemblée devant le palais de justice de Carcassonne. Elles sont venues participer, autour de la famille, à une marche blanche en souvenir de Valérie Drif, victime de violence conjugale. « C’est un fléau qu’il faut faire cesser, il faut trouver des moyens d’aider les victimes. Qu’on nous entende », a expliqué Elodie Drif.

Dans le cortège qui a traversé le centre-ville, étaient présents des amis, des proches et aussi des membres d’associations de lutte contre toutes les violences conjugales.

En 2018, la jeune femme de 32 ans est morte étranglée par sa conjointe. Un meurtre déguisé en suicide. Un temps incarcérée, la présumée coupable a depuis été libérée et placée sous contrôle judiciaire en attendant le procès. « Mes parents, ma soeur et moi, sommes dans l’incompréhension et l’attente permanente, ce qui amplifie la douleur », a souligné Sandrine Drif.

11 mois après les faits, l’instruction par le pôle criminel de Narbonne se poursuit. Depuis le début de l’année, 102 femmes ont été victimes de féminicides.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/aude/carcassonne/feminicides-marche-blanche-carcassonne-souvenir-valerie-drif-1719311.html

Étranglée par sa conjointe... : Siffler
Encore une victime du patriarcat occidental  Laughing


 Rappel histoire de rigoler un peu:

Féminicide définition wikipedia: Le féminicide (ou fémicide, gynécide, gynocide) est par définition le meurtre d’une ou de plusieurs femmes ou filles en raison de leur condition féminine Laquelle renvoie au concept suivant : la condition féminine décrit la position des femmes dans l'organisation sociale. Ainsi, cet article traite des différences de traitement entre les femmes et les hommes dans la société et soulignant les inégalités homme-femme.

Or là on a le cas d'une femme étranglée par sa "conjointe" (sic). Qui a dit Mort de Rire dans la salle ? 

Mais ce n'est pas fini, car on trouve aussi (inévitablement ...) ce genre de délire:

L'usage du terme féminicide est aussi critiqué en ce qu'il masquerait l'identité de sexe d'une victime par son identité de genre. Ainsi la question de l'emploi du mot féminicide deviendrait complexe par exemple lorsque la victime a opéré une transition de genre : née homme et étant ensuite devenu femme puis tuée pour cette condition de femme, né femme et étant ensuite devenu homme puis tué par sa partenaire sexuelle

Résultat de recherche d'images pour "asterix et obelix mort de rire gif animé"

Posté par dissidence à 11:57 - France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire