DISSIBLOG

17 septembre 2019

Macron: Assassin ET tortionnaire par racailles interposées !

Exagéré ? 


L’un des principaux mineurs immigrés mis en cause dans ce massacre d’une « violence inouïe » (commis gratuitement ou pour voler) avait déjà été arrêté par la police en juin, en flagrant délit d’agression d’un couple (nez cassé, etc.), avec ses amis : le parquet avait classé l’affaire sans suite.

Voici les vrais responsables : gauchistes, politiciens et mondialistes de tous poils

Des faits qui deviennent banals dans la « France d’après » :

Un homme âgé de 47 ans a été retrouvé mort dans les jardins de l’Hôtel de ville de Rouen (Seine-Maritime) mardi 10 septembre au matin. Il était entièrement nu et avait été atrocement mutilé. Un adolescent de 17 ans a déjà été mis en examen dans cette enquête, deux autres ont été interpellés ce week-end.

 

L’enquête sur ce crime sordide avance à grands pas. Les faits se sont déroulés dans la nuit du lundi 9 au mardi 10 septembre. Le corps sans vie d’Olivier Quenault, 47 ans, a été découvert mardi au petit matin par un employé municipal, alors qu’il gisait dans son sang, dans les jardins de l’Hôtel de ville de Rouen, entièrement nu, allongé. Ses vêtements étaient éparpillés un peu partout dans les jardins indique Le Parisien.

Les premières constatations ont également permis de déterminer que la victime avait été mutilée, notamment au visage. L’autopsie réalisée à l’institut médico-légal (IML) de Rouen a montré qu’Olivier Quenault avait été battu à mort, massacré. Ce dernier aurait tenté de ramper jusqu’à l’Hôtel de ville avant de décéder.

Les policiers du Service régional de police judiciaire (SRPJ) de Rouen ont rapidement été chargés de l’enquête et ont interpellé dès le lendemain un mineur âgé de 17 ans, de nationalité ivoirienne. […]

Les enquêteurs ont interpellé deux autres mineurs au cours du week-end. L’un âgé de 15 ans ce samedi et le second âgé de 17 ans ce dimanche. Ces derniers ont été placés en garde à vue. Bien connus des services de police, les policiers les soupçonnent d’avoir participé au massacre de la victime selon une source proche de l’enquête citée par Paris-Normandie[…]

Concernant le mobile de ce terrible meurtre, les enquêteurs étudient la piste d’un vol avec violences qui a dégénéré. Une chose est sûre : l’homme a été victime d’une violence inouïe. L’hypothèse de « violences gratuites » est également considérée à ce stade des investigations.

Les enquêteurs ont constaté que les auteurs avaient dérobé l’argent que la victime avait sur elle.

Une source judiciaire citée par le quotidien régional rappelle que l’adolescent mis en examen vendredi avait déjà été interpellé dans la nuit du 21 au 22 juin dernier à Rouen, durant la nuit de la fête de la musique. Il se trouvait avec deux autres jeune sans que l’on sache à ce stade s’il s’agit des deux autres mineurs interpellés dans le cadre de cet homicide.

Accusés d’avoir commis des violences en réunion sur un couple, les trois jeunes suspects avaient été remis en liberté par le parquet, qui avait ordonné un classement sans suite dans cette affaire. Les mis en cause avaient été interpellés en flagrant délit par les policiers de la BAC. L’homme victime des violences, souffrait d’une fracture du nez. Sa compagne avait été blessée à la main précise le quotidien.

D’autres faits de violences commis cette même nuit avec un mode opératoire similaire « pourraient aussi être imputés à ces trois jeunes gens » confie cette même source.

Une décision du parquet qui aujourd’hui interroge du côté de la police mais également de la justice. Une condamnation, des mesures coercitives ou éducatives auraient-elles pu éviter la mort de cet homme, s’interroge cette source proche de l’enquête. « Lorsqu’il n’y a pas de limites posées, tout est permis dans la tête de certains », ajoute-t-elle.

Olivier Quenault était célibataire. Âgé de 47 ans, il était cuisinier, passionné par le jeu des fléchettes et décrit comme un homme « sans histoire ». Il habitait dans un appartement du quartier Jouvent à Rouen. (source Actu17)

Posté par dissidence à 14:57 - France - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

  • Je pense qu'il n'est pas nécessaire de poser des limites a des gens qui n'en ont rien a faire .
    Il faut surtout remettre la légitime défense a sa place et légaliser le port d'arme qui mettre des limites a chacun .

    Posté par Pirate, 17 septembre 2019 à 19:47

Poster un commentaire