DISSIBLOG

11 octobre 2019

Sécurité : Macron jette l'éponge, le peuple livré à lui même ...

... mais avec interdiction de se défendre !

Sauve qui peut ! Français, « démerdez-vous »… Macron a jeté l’éponge


Ce jeudi 3 octobre 2019, un musulman bien sous tout rapport, dévoué, métissé, qui plus est handicapé, sourd-muet, armé d’un simple couteau de cuisine, a martyrisé quatre de nos policiers au cœur nucléaire du renseignement français, la PPP(1). Un pauvre type humilie ce que la France a de plus en pointe pour la lutte antiterrorisme.

Et ce n’est pas tout, Harpon le « dérangé » du harpon de cuisine était de la maison poulaga(2) ! Il avait accès à tous les documents classifiés « secret-défense » sur, je vous le donne en mille… le terrorisme ! Marié à une voilée, islamisé, il cochait toutes les cases du parfait terroriste. Harpon avait tous les attributs pour rejoindre le trombinoscope de tous ses coreligionnaires qui ont fait, comme lui de façon plus ou moins artisanale, 262 morts en 7 ans. Lui en aura fait quatre, en sept minutes.

Le scandale qui suit ce désastre affligeant alimente nos médias ces temps-ci. Le profil du surineur est une caricature croustillante, un modèle du genre. Un modèle, car autour de nous, des comme lui on en croise à tous les coins de rue.

À peine Chirac descendu au caveau, voilà que Macron, notre maître de cérémonie funéraire, se retrouve à nouveau sollicité pour poireauter sur le pavé mouillé dans un nouvel hommage à de nouvelles victimes. Les morts pour la République « ouverte et progressiste » se suivent à la queue leu leu. Même pas le temps de reprendre son souffle.

Ce mardi 8 octobre, comme pour Chirac le pote des FrançaisMacron a délivré un message ahurissant. Ce message ici, en entier :

Chaque paragraphe de ce discours mériterait de s’attarder sur la médiocrité du texte, la propagande subliminale, la mièvrerie républicaine à toutes les sauces.

Je ne retiendrai que ces passages :

Mais je veux aussi vous le dire avec force aujourd’hui les institutions seules ne suffiront pas. L’administration seule et tous les services de l’État ne sauraient venir à bout de l’hydre islamiste.


Quel horrible aveu d’impuissance de TOUS les services de l’État. Comprenez : la police, l’armée, l’Éducation nationale… tous impuissants. Le vivre-ensemble, c’est accepter avec fatalité de finir égorgé, il y a des radicalisés partout. Des ministres castagneurs radicalisés, c’est déjà fait.

Non, c’est la Nation toute entière qui doit s’unir, se mobiliser, agir. Nous ne l’emporterons que si notre pays qui est venu à bout de tant et tant d’épreuves dans l’histoire se lève pour lutter contre cet islamisme souterrain qui corrompt les enfants de France.

La suite est claire, Français, « démerdez-vous », je jette l’éponge ! Que Macron nous laisse nous armer, on saura faire le boulot. Félicitations à l’agent stagiaire Jonathan qui a escarpé le Harpon.

"Une société de vigilance : voilà ce qu’il nous revient de bâtir

La vigilance, et non le soupçon qui corrompt. La vigilance : l’écoute attentive de l’autre, l’éveil raisonnable des consciences. C’est tout simplement savoir repérer à l’école, au travail, dans les lieux de culte, près de chez soi les relâchements, les déviations, ces petits gestes qui signalent un éloignement avec les lois et les valeurs de la République.


Parfait : être vigilant, savoir repérer. M. Macron, voilà un exemple :
Génération-Identitaire-Mosquée-Poitiers-732
Cinq de ces jeunes gens se sont retrouvés en prison, pour avoir repéré le danger de la mosquée de Poitiers, ville emblématique du rejet de l’islam. Plus récemment Eric Zemmour est condamné, mis au ban de la société médiatique pour avoir été depuis longtemps vigilant. Macron ment, il veut au contraire faire taire ceux qui sont trop vigilants. Pire, il les fait anéantir par sa Justice politique.

Après avoir repéré, on fait quoi ? On signale à la police ?

La dénonciation fait-elle partie des valeurs de votre république ? Très bien : il y a près de dix millions de musulmans en France qui suscitent la vigilance. Ces gens sympas avec leurs voisins correspondent tous au profil type. Je le signale, je fais mon devoir citoyen.

Alors faisons bloc derrière nos forces de l’ordre non seulement lorsqu’elles sont meurtries par de tels drames mais lorsqu’elles agissent au quotidien.

Voilà où nous en sommes arrivés : il nous faut à présent faire bloc (identitaire?) pour protéger nos pauvres policiers qui viennent de découvrir ébahis, le plaisir du vivre-ensemble. Aux policiers qui vont arriver maintenant au commissariat la peur au ventre, bienvenue parmi les Français de la rue, désarmés, égorgés. Lesquels Français n’ont pas oublié tous les coups de matraque de la police depuis près d’un an aujourd’hui, Français mutilés, Français condamnés par la Justice à vos ordres.
Gilets-Jaunes-acte-9-Nice-samedi-12-janvier-2019-violences-policieres

 

Opposons à la haine, l’intransigeance républicaine ; à la terreur, l’irréductible esprit français de résistance ; à l’obscurantisme, l’amour de la raison et son exigence.

Est-ce une référence à Astérix le Gaulois ?

Le juge Trevidic, ancien juge antiterroriste reconnu et apprécié pour sa lutte contre les Islamistes, a déclaré le 6 octobre : « Le pire est devant nous, Daech prépare des massacres de masse en France. » [source]

Quand on pense que tout ça pourrait s’arrêter en quelques jours par une volonté politique

C’est tellement simple. Interdire tout signe religieux dans l’espace public prétendument laïc, interdire l’installation des mosquées qui sont des lieux de conquête religieuse incompatibles avec notre République et notre culture multimillénaire. Expulsion des malvenus étrangers chez nous.

La nuit est en train de tomber sur la France, celle des longs couteaux

Saint Barthélemy

La nouvelle nuit de la Saint Barthélemy, c’est devant nous. Ne comptez pas sur la police pour venir vous protéger. Elle ne peut même pas assurer sa propre sécurité. Effrayés à l’idée que Harpon ait livré à l’ennemi les adresses des flics de la PPP sur sa clé USB, leur chef a déclaré « qu’il ne pourra jamais mettre un policier derrière chaque policier ».

Quelle  honte l !

source

Posté par dissidence à 15:13 - France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

Poster un commentaire