DISSIBLOG

29 octobre 2019

Dhimmitude journalistique

Alors que tous les journalistes dénonçaient à l’unisson la pratique de l’amalgame lorsqu’il s’agit d’un agresseur ou terroriste musulman, la totalité des médias ne traite que d’un seul sujet ce matin en boucle : le fait que l’agresseur âgé de 84 ans des 2 musulmans à la mosquée de Bayonne ait été candidat du FN en 2015. Pas un seul ne fait preuve de retenue ou n’évoque un éventuel déséquilibre mental. D'ailleurs son identité comme sa photo à peine floutée ont été livrées en pâture aux hyènes de la bien-pensance

A comparer avec cet autre "fait divers", traité avec la retenue qui sied aux égorgeurs:

Un homme a agressé au couteau deux voyageurs à la gare RER de Corbeil-Essonnes dimanche soir, 8 octobre, avant d'être blessé par un tir de la police qui l'a interpellé. Les enquêteurs écartent toute dimension terroriste.  Les deux victimes, agressées vers 23H00, ont été atteintes à la gorge et au thorax. Elles ont été hospitalisées dans un état grave mais leurs vies ne sont pas en dangerL'assaillant a lui été blessé à une jambe par un tir de la police, arrivée sur les lieux alors que l'homme agressait le second voyageur, puis a été interpelléSon pronostic vital n'est pas engagé. Une enquête a été ouverte et a été confiée à la Sûreté départementale de l'Essonne.

Posté par dissidence à 17:00 - France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire